Intermittents - manifestation du 16 juin
© Vincent Ferriere

Lyon : les intermittents mobilisés à l’orée d’un mois de négociations

Une assemblée générale est organisée ce lundi par le Collectif unitaire 69 pour soutenir les intermittents du spectacle. L’objectif est de peser sur les négociations entre l’État, les syndicats et le Medef en vue de la signature de l’accord concernant ce régime particulier.

Le 28 avril dernier, les organisations syndicales de salariés et d’employeurs du secteur du spectacle sont parvenues à un accord sur le régime d’assurance chômage spécifique aux intermittents. Celui-ci générerait 84 à 93 millions d'euros d'économie. Trop peu pour pour le patronat et les partenaires sociaux réformistes comme la CFDT, la CFE-CGC ou la CFTC, qui ont rejeté l'accord fin mai.

Mais le temps presse, l'accord régissant les règles d'indemnisation des intermittents devant être signé le 30 juin au plus tard. Aussi, pour éviter le blocage des spectacles et autres festivals estivaux – ainsi que "la convergence des luttes", ajoute le Collectif unitaire 69 –, le Gouvernement s'était engagé, par l'intermédiaire de son Premier ministre, à combler le trou. "Nous pourrions apporter 12 millions de financements supplémentaires pour atteindre les 105 millions d'euros", avait également indiqué le ministère de la Culture.

“Nous ne voulons pas de l’argent de l’État”

Or, le Collectif unitaire 69 déclare par voie de communiqué ne pas vouloir "de l'argent de l'État". "Ce serait ouvrir la voie à la création d'une caisse autonome pour les intermittents et donc les sortir progressivement d'un régime interprofessionnel de protection sociale que nous voulons mutualiste et solidaire", écrit le collectif. Pour ses membres, une telle évolution aurait pour effet de "conforter cette vision fallacieuse d’“assistés” et de “privilégiés” qui est colportée dans l'opinion publique et par de nombreux médias pour diviser les chômeurs".

Pour peser sur les négociations, dont la dernière séance est prévue le 16 juin, le collectif organise donc une assemblée générale, "suivie d'actions percutantes", ce lundi 6 juin. Toutes les informations, notamment le lieu et l'heure de rendez-vous, sont disponibles sur le site Web du Collectif 69.

Lire aussi : A Lyon, le théâtre des Célestins occupé par le Collectif unitaire 69
1 commentaire
  1. romain blachier - 5 juin 2016

    Quand on sait que la Culture emploie plus que l'automobile en France, on mesure l'importance de l'enjeu.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut