Galliano-Escaich : les deux font la paire à l’Auditorium

Événement – Deux duellistes au sommet débarquent à Lyon dans un programme des moins conventionnels. Ce soir à l’Auditorium.

Issus d’horizons différents, Thierry Escaich et Richard Galliano possèdent pourtant de nombreux points communs. Tous deux pratiquent avec excellence un instrument à vent sans pour autant souffler dedans, tous deux contrôlent la hauteur des sons via un clavier (à boutons pour Galliano) mais ne jouent pas de piano, tous deux sont à la fois interprètes, compositeurs et improvisateurs... Une rencontre s’imposait, mais le destin décida d’une collaboration de grande ampleur... et d’un concert exclusif à l’Auditorium de Lyon.

Escaich au grand orgue (tout juste rénové) et Galliano inséparable de son accordéon nous ont en effet concocté un programme des plus alléchant, syncrétique et intelligent. Au commencement, il y eut Bach... et c’est avec Bach que notre duo débutera, tel un pèlerinage au pays de la fugue et du contrepoint. Un pèlerinage qui viendra saluer le tango cher à Galliano, avec Astor Piazzola et son hommage à lui à Bach, Fuga y Misterio. Un voyage à travers le répertoire qui verra nos acolytes réarranger Brahms, Vierne ou Stravinsky pour leur instrumentarium insolite, mais également interpréter leurs propres compositions. Sans oublier l’improvisation, domaine de prédilection de l’un comme de l’autre, qui aura sa place au sein d’une soirée parmi les plus excitantes de ce début de saison. Un grand bol d’air soufflé, chacun à sa manière, par deux musiciens français au sommet !

---

Galliano-Escaich. Vendredi 22 novembre, à 20h, à l’Auditorium, 149 rue Garibaldi, Lyon 3e.

-----

Cet article est paru dans Lyon Capitale n°727 (novembre 2013).

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut