Ça s’est passé à Lyon un 16 mars : la foire de Lyon déménage à Eurexpo

Des tensions entre les pouvoirs civil et religieux en 1791 à la concession pour construire et gérer la cantine centrale des écoles de Lyon en 1987, Lyon Capitale vous propose de (re)découvrir les faits historiques qui ont marqué les 16 mars au fil des siècles à Lyon.

1791 : Tapage scandaleux à Saint-Nizier par des clubistes contre l'abbé Linsolas prédicteur de carême, qui fait prier pour l'archevêque. Le maire Vitet arrête lui-même l'abbé.

1794 : Arrêté des représentants du peuple, réduisant à 9 (un par canton), les 32 comités révolutionnaires de sections.

XIXe : les ouvriers de la Croix-Rousse quittent le fort de Montessuy

1848 : Début des travaux de terrassement pour l'ouverture du cours des Chartreux (annonce du "pont des Chartreux").

1848 : Les ouvriers de la Croix-Rousse évacuent l'enceinte fortifiée de la Croix-Rousse et le fort de Montessuy.

1856 : Inauguration de la chapelle provisoire de la paroisse du Bon-Pasteur (créée en 1855). Jour de la naissance du prince impérial.

1857 : Mort d'Antoine Gabriel Jars, maire de Lyon (1815) pendant les Cent Jours, député. (Né à Lyon le 9 janvier 1774).

1871 : Mort de Pierre Prosper François Baumès, ancien chirurgien en chef de l'Antiquaille. (Né à Montpellier en 1792).

1879 : Mort de Jean Philibert Carle, ancien président du conseil général. Inhumé à St-Didier-au-Mt-d'Or.

1898 : Traité entre la Ville et le Crédit foncier, pour la liquidation financière des opérations du quartier Grôlée : conversion des emprunts réalisés, signature d'emprunts complémentaires.

1899 : Acte constitutif de la Société des eaux minérales de Charbonnières-les-Bains, reçu Letard et Trévoux, notaires à Lyon.

XXe : première opération de “maladie bleue” par Paul Santy

1902 : Conférence du poète François Coppée organisée par la Ligue des femmes françaises, à l'hôtel de l'Europe.

1908 : L'incendie détruit les usines Rivoire & Carret (cours Lafayette, rues Moncey, Robert, Garibaldi).

1909 : Grève des postiers.

1928 : Ouverture du chantier de construction de la nouvelle faculté de médecine à Grange-Blanche.

1929 : Inauguration du Marché aux Croûtes, quai de Retz.

1948 : Le docteur Paul Santy, opère, pour la première fois à Lyon, un enfant atteint de la "maladie bleue".

1953 : Assemblée constitutive de la section lyonnaise de la Confédération des travailleurs intellectuels (président : G. Cohendy).

1959 : Louis Pradel est réélu maire de Lyon.

1972 : Mort du général Albert Laurent, ancien gouverneur de Lyon, ancien conseiller municipal, membre de l'Académie. (Né à Velaines, Meuse, le 5 août 1896). Inhumé à Velaines.

1974 : Mise en service d'une troisième trémie à l'échangeur du cours de Verdun (autoroute rive gauche et Grenoble).

1977 : Élections municipales. Listes Pradel élues au 1er tour dans le 6e.

1978 : Élections législatives. Élus UDR : Caille, Noir, Cousté, Hamelin. PR : Hamel, Mayoud. SE : Barre. UDF : Fenech, Dugoujon, Perrut. PC : Houel. PS : Hernu, Poperen.

1982 : Élections cantonales. Élus à Lyon : RPR : Lavernée, Frobert. PS : Durand, Mettraux.

1983 : Inauguration du buffet de la gare de Perrache, entièrement rénové.

1985 : Élections cantonales. 23 sièges à l'opposition de droite, 5 aux socialistes, 0 aux communistes. À Lyon, tous les élus sont d'opposition (Batailly, Fenech, Bonnet, M. André, M. Isaac, Bruyas, Chaine).

1985 : La Foire de Lyon se tient dans le nouveau palais Eurexpo.

1986 : Élections législatives, scrutin de liste à un tour. Dans le Rhône : 5 PS (Hernu), 3 RPR (Noir), 3 UDF (Barre), 2 FN (Gollnisch), 1 PC (Fiterman).

1987 : Le conseil municipal décide de remettre au conseil régional la responsabilité du lycée agricole. La Ville reste propriétaire du domaine.

1987 : Le conseil municipal vote la concession à la Société générale de restauration de la construction et de la gestion de la cantine centrale des écoles de Lyon.

Les commentaires de nos lecteurs les plus avertis quant à l’histoire de Lyon sont évidemment les bienvenus. Et pour poursuivre cette redécouverte de la ville à travers les siècles, rendez-vous sur le site des archives municipales.
à lire également
Si le Lyon moderne a commencé pour certains avec Noir, il fut un temps où un autre Collomb, Francisque, était “roi” de la ville impulsant de nombreux projets encore d’actualité dans le quotidien des citoyens. Originaire de l’Ain, il est resté maire pendant douze ans, marquant la ville de son empreinte, pour finir éclipsé par d’autres.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut