Lyon_-_Tunnel_de_la_Croix-Rousse

Ça s’est passé à Lyon un 12 février : tunnel de la Croix-Rousse percé

Égayer un brunch entre amis ou une balade dominicale en famille ne tient parfois qu’à une anecdote bien racontée. Pour divertir vos proches ce dimanche, Lyon Capitale vous rappelle les faits historiques qui ont marqué les 12 février lyonnais au fil des siècles.

1611 - Un arrêt du Conseil supprime la Douane de Vienne.

1794 - Les représentants du peuple nomment par arrêté les administrateurs du département et des districts, la municipalité de Lyon et les membres des tribunaux de district.

1831 - Une centaine de chômeurs manifestent à La Guillotière criant “Du travail ou la mort”. L'un d'eux porte un drapeau noir.

1863 - Premiers travaux pour la construction de la fontaine à élever place Louis XVI pour commémorer la suppression du péage sur les ponts du Rhône.

1865 - Ferdinand de Lesseps donne une conférence sur la percement de l'isthme de Suez.

1884 - Les conscrits caladois et de deux autres classes défilent dans les rues de Villefranche.

XXe siècle : chantiers et jumelage

1939 - Ouverture solennelle du chantier du tunnel routier sous la Croix-Rousse par le ministre des Travaux publics, Anatole de Monzie.

1951 - Le conseil municipal accepte un jumelage avec la ville anglaise de Birmingham.

1952 - Fondation de la Société des Castors : société de construction en communauté.

1959 - Premiers coups de pioche pour la démolition de la cité Rambaud.

1987 - Meeting à Lyon du Parti républicain. Visite de sept ministres, membres du PR, sous la conduite de François Léotard.

1987 - Signature par la Ville et l'Etat de la convention définitive pour l'établissement et l'exploitation d'un réseau de télévision par câble.

Les commentaires de nos lecteurs les plus avertis quant à l'histoire de Lyon sont évidemment les bienvenus. Et pour poursuivre cette redécouverte de la ville à travers les siècles, rendez-vous sur le site des archives municipales.
à lire également
Si le Lyon moderne a commencé pour certains avec Noir, il fut un temps où un autre Collomb, Francisque, était “roi” de la ville impulsant de nombreux projets encore d’actualité dans le quotidien des citoyens. Originaire de l’Ain, il est resté maire pendant douze ans, marquant la ville de son empreinte, pour finir éclipsé par d’autres.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut