Villeurbanne migrants
© Marie Maleysson

Villeurbanne : un deuxième bâtiment réquisitionné pour les migrants

Deux collectifs lyonnais de soutien aux migrants revendiquent la réquisition d’un bâtiment à Villeurbanne depuis mercredi.

Les collectifs Agir Migrants Lyon et Amphi Z solidaires réquisitionnent un nouveau bâtiment à Villeurbanne depuis mercredi. Ils espèrent loger une soixantaine de personnes dans la quinzaine de chambre qui pourraient être établies. Pour l’heure, il est seulement investi par des militants dont la police est venue constater cet après-midi les preuves d’occupation. "Nous attendons que la situation soit plus stable et que le bâtiment soit en état pour y loger des familles. Nous allons maintenant organiser la gestion du lieu, soit avec une association soit en autogestion" confie un membre du collectif Agir Migrants Lyon.

Le bâtiment est situé au 35 rue Bourgchanin, soit dans une rue parallèle au premier bâtiment, réquisitionné par les associatifs le 12 décembre dernier dans la rue Baudin. Tous deux appartiennent à la Métropole et sont inoccupés depuis plusieurs années. L’ancien centre de formation pour pompiers a été rebaptisé Amphi Z et sert de refuge en autogestion à 160 migrants. Il ne devait normalement en accueillir qu'une centaine mais de nouvelles personnes y auraient été envoyées par le 115. Expulsés d’un camp proche de la Part-Dieu mi-novembre, une centaine de migrants ont occupé l’amphi C du campus Porte des Alpes de l’Université Lyon 2 jusqu’aux vacances de Noël.

Entre 300 et 500 manifestants, selon Agir Migrants Lyon, se sont réunis ce matin devant la Métropole pour réclamer "l’hébergement des personnes qui sont à la rue cet hiver et qui ont y droit". Pour la suite, les deux collectifs comptent continuer à réquisitionner des bâtiments.

à lire également
Un trentenaire a été interpellé le 11 juillet, à Villeurbanne, pour avoir commis des violences sur sa sœur, l’avoir menacé de mort et dégradé son véhicule. Un équipage de l’unité de sécurité de proximité locale a arrêté un Villeurbannais de 31 ans le 11 juillet à 21h30 pour avoir violenté sa sœur (10 jours d’ITT) […]
2 commentaires
  1. Kasneh - 14 janvier 2018

    C'est le maire de Villeurbanne qui doit être content. Mais si, mais si...celui du bien vivre ensemble !

  2. Robes Pierre - 14 janvier 2018

    Et pour quelle raison héberger des sans abris de la région, c'est tellement plus valorisant que de s'intéresser aux locaux..De plus avec les migrants la source est intarissable, t'en héberge 10 ils en arrivent 20.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut