© Tim Douet

Victoire de l'Algérie : 18 interpellations pendant les célébrations à Lyon

18 interpellations, 9 policiers légèrement blessés et 3 vitrines de magasins dégradées : le bilan de cette nuit de célébration de la victoire de l'Algérie en CAN reste relativement bon selon la préfecture, compte tenu de l'importante affluence dans les rues de Lyon.

Malgré quelques importants débordements, les mesures mises en place par la préfecture du Rhône pour contenir les célébrations du match Algérie-Sénégal de ce vendredi soir semblent avoir plutôt bien fonctionné. "Il y avait beaucoup de monde dans les rues, plus que la semaine dernière, et au final nous avons eu moins de violences" a déclaré la préfecture, qui a tout de même enregistré 3 vitrines de commerces dégradées, 9 policiers très légèrement blessés ainsi que 18 interpellations. Dans le centre de Lyon, du côté de la Guillotière et de l’Hôtel Dieu, l’ambiance est restée bon enfant jusqu’à ce que des bandes de jeunes jettent des projectiles sur les forces de l’ordre, qui ont systématiquement répliqué à l’aide de grenades lacrymogènes. Dans certaines zones de la ville, de petits groupes ont joué au chat et à la souris avec les policiers sans causer de dégâts, et ce jusqu’à 4h du matin. La préfecture se félicite d’un dispositif policier "mobile et rapidement projetable" qui a permis de "contenir la minorité qui était là pour dégrader". En effet, 600 membres des forces de l’ordre avaient été positionnés dans la ville en prévention des débordements, et plusieurs voies de circulation avaient été coupées pour contenir les véhicules.

à lire également
 Le nouveau latéral gauche de l’OL, Youssouf Koné, transfuge du LOSC, a bataillé avant de pouvoir exprimer la plénitude de son talent. Retour sur le parcours de l’international malien et sa folle envie de s’illustrer sous le maillot lyonnais.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut