Vers une interdiction des pesticides dans les communes

Les législateurs ont voté “pour” une proposition de loi visant à interdire l’utilisation de produits phytosanitaires dans les espaces verts des collectivités locales.

Le Sénat a adopté, en première lecture, une proposition de loi visant à interdire partiellement l'utilisation de pesticides dans les collectivités locales à compter du 1er janvier 2020. Le texte cible précisément l'“entretien des espaces verts, forêts ou promenades accessibles ou ouverts au public et relevant de leur domaine public ou privé”. Très ambitieuse, la proposition de loi propose également, à l'horizon 2022, d'interdire la vente de produits phytosanitaires aux particuliers.

Béatrice Vessiller, conseillère générale du Rhône (EELV), se réjouit de ce vote : “C'est un progrès. La France est le pays en Europe qui utilise le plus de pesticides ! Même si, par exemple, à Villeurbanne, nous n'utilisons plus de désherbants dans les jardins de la ville. Ce n'est pas le cas partout.” Près de 60 000 tonnes de pesticides sont vendues chaque année en France, pour un chiffre d'affaires de 1,9 milliard d'euros.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut