Jamais sans toit vaulx en velin
Moran Kerinec

Vaulx-en-Velin : une école occupée pour les 37 enfants sans abris

Face à l'absence de solution d'hébergement de la part de la préfecture et de la mairie de Vaulx-en-Velin, l'école Courcelles sera occupée dès mardi soir pour mettre à l'abri 37 enfants âgés de 10 mois à 18 ans.

Ce week-end, des habitants de Vaulx-en-Velin ont accueilli des familles en démarche de demande d'asile ou ont offert une nuit d'hôtel pour éviter que les enfants ne passent la nuit dehors. Depuis fin novembre, le collectif de parents d'élèves et d'enseignants, Jamais Sans Toit, se mobilise au jour le jour, mais ne voit venir aucune solution pour les 37 enfants sans abris. "Aujourd'hui, 33 de ces enfants sont scolarisés dans les écoles de la ville, il y aussi leurs petits frères et sœurs et un enfant qui souffre d'un handicap lourd.  Deux familles logées dans un gymnase dans la cadre du plan grand froid sont menacées de ressortir lundi. Chaque jour, nous ne sommes pas sûrs qu'elles y restent", déplore Pauline, enseignante à Vaulx-en-Velin. "Ce qui est le plus frappant, c'est qu'à Lyon, dès le mois de novembre, toutes les familles dans la rue se sont vues proposer des hébergements d'urgence. À Vaulx en Velin, aucune solution n'a été proposée et la mairie refuse de réquisitionner des logements vides", ajoute-t-elle. Face à l'urgence, une occupation de l'école Courcelles, au Mas du Taureau, a été décidée à partir de mardi soir, et se prolongera sans doute par une série d'occupation, d'école en école. "ça n'amuse personne de faire ça, mais pour les familles, c'est toujours moins pire que de dormir dehors. Heureusement, toutes les écoles sont solidaires les unes des autres", poursuit Pauline. Depuis fin novembre, les familles ont été hébergé dans plusieurs écoles primaires, deux collèges et un lycée grâce à la mobilisation des enseignants et de parents d'élèves.
à lire également
faits divers, secours, pompiers, fuites de gaz, cours vitton
Très tôt ce matin, un incendie démarrait à l’école de production Boisard. Maîtrisé depuis, l’incendie a réduit en cendres un des six bâtiments de l’école, fermée jusqu’à mercredi prochain.
1 commentaire
  1. Galapiat - 21 janvier 2019

    Sans abris, un problème insoluble le nombre de demandeurs progressant plus vite que l'offre du fait des arrivées.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut