Vaccin
© Tim Douet

Vaccins, smic, salaires... Ce qui va changer en 2018

Augmentation du smic, fiche de paye, obligation vaccinale et soins funéraires pour les personnes séropositives, Lyon Capitale fait le point sur les changements qui vont suivre le Nouvel An.

Obligation vaccinale étendue

Le nombre de vaccins obligatoires dans l’hexagone passe dès aujourd’hui de trois - diphtérie, tétanos et poliomyélite - à onze pour les enfants nés en 2018. Tous les nouveaux-né devront être vaccinés pour pouvoir accéder aux lieux des collectivités tel que les crèches et les écoles.

Le smic augmente de 12 centimes d’euro

Le smic va passer ce 1er janvier de 9.76 à 9.88 euros bruts de l’heure. Cette augmentation portera à 1 498.47 le salaire brut mensuel pour un temps plein, et se concrétisera par une hausse de 18.20 par mois de plus qu’en 2017.

Le plafond des ressources en hausse de 0.2 %

Les plafonds de ressources vont être revalorisés de 0.2 %. Cette hausse impactera le calcul du montant des allocations familiales et certains prestations : allocation de rentrée scolaire, complément familial, prestation d’accueil du jeune enfant, etc.

Simplification du bulletin de paie pour toutes les entreprises

L’ensemble des salariés va profiter de la suppression des cotisations maladies et chômages qui se traduira par un allègement des prélèvements de 3.15 %. Néanmoins, les Français verront la CSG augmenter de 1.7 point sur toutes les catégories de revenus : salaires, retraites, revenus, du capitale, etc. Le bulletin de paie simplifié sera également élargi à toutes les entreprises.

Les amendes de stationnement à la discrétion des villes

Dès aujourd’hui, les villes vont pouvoir décider du tarif des amendes pour non-règlement du stationnement. À Lyon, celui-ci sera de 60 euros sur la Presqu’île et les grands boulevards.

Prélèvement unique des revenus mobiliés

Les revenus mobiliers, à l’exception du Livret A, du PEA (épargne en actions), des contrats d’assurance-vie, vont faire l’objet d’un prélèvement unique de 30 %. Les plans épargne-logement ouverts dès ce 1er janvier seront soumis à ce nouvel impôt forfaitaire de 30 %.

Changement de régime pour les indépendants

Le régime des indépendants va se voir intégré au régime général. Ils bénéficieront ainsi d’une baisse de 2.15 points sur les cotisations famille et une exonération accrue des cotisations d’assurance-maladie et de maternité.

Prix de gaz en augmentation et chèque énergétiques pour les ménages précaires

Les tarifs du gaz naturel augmenteront en moyenne de 6.9 % en janvier. Les tarifs sociaux de l’électricité et du gaz seront eux remplacé par le chèque énergie, afin d’aider 4 millions de ménages en situation de précarité à payer leurs factures.

Le tabac toujours en augmentation

Une hausse du prix des paquets de cigarettes de 1.10 euros est prévue en mars par le gouvernement. En attendant, certains paquets verront leur prix descendre de 20 centimes le 2 janvier afin que les fabricants puissent aligner leurs prix.

Jour de carence

Le jour de carence pour cause d’arrêt maladie est dès aujourd’hui rétabli pour les fonctionnaires.

Prix à la pompe en hausse

Les prix à la pompe vont augmenter de 3.84 centimes par litre pour l’essence et de 7.6 centimes pour le gazole. Le gouvernement a prévu d’aligner la fiscalité des deux carburants d’ici 2021.

Prime à la casse de 1 000 à 2 500 euros

Le gouvernement va offrir une prime 1 000 à 2 000 euros aux automobilistes qui vendront leurs vieilles voitures pour un nouveau modèle. Les modèles concernés sont ceux achetés avant 1997 pour les moteurs à essence, et 2001 ou 2006 pour les diesels. Si l’usager choisit un modèle électrique, il se verra gratifier d’une prime de 2 500 euros.

Les séropositifs recevront désormais des soins funéraires

Les personnes décédées atteintes du VIH recevront désormais des soins funéraires de conservation du corps. Cela leur été interdit depuis 1986.

à lire également
Répartition des emplois intérimaires par secteurs d'activités et par qualification en région Auvergne-Rhône-Alpes
A l’image de l’ensemble du territoire, les chiffres pour concernant l’emploi intérimaire du mois de janvier 2018 indiquent clairement une hausse pour toute la région Auvergne-Rhône-Alpes. En comparaison du début d’année 2017, la région connaît une augmentation de 7,6% de l’emploi intérimaire, et la France une augmentation de 8,4%.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut