Lyon 2 le 14-05-18 - © Elie Guckert
Lyon 2 le 14-05-18 – © Elie Guckert

Université Lyon 2 : les épreuves sur table définitivement annulées

La présidence de l'université Lumière Lyon 2 a annoncé hier en début de soirée que les épreuves sur table du 15 au 29 mai ne se tiendraient pas. Ce lundi les étudiants et personnels mobilisés avaient empêché la tenue des partiels.

C'est une victoire pour les étudiants et personnels mobilisés contre la loi ORE. Après de longues tractations, la présidence de l'université Lumière Lyon 2 a finalement annoncé hier soir que les épreuves sur table étaient annulées.

"La session d'examens ne pouvant se dérouler dans des conditions acceptables sur les campus Porte des Alpes et Berges du Rhône, et face au risque de voir le scénario de ce matin se reproduire les prochains jours, nous avons décidé de ne pas tenir les épreuves sur table prévues entre le 15 et le 29 mai," a annoncé l'équipe présidentielle de l'université hier à ses étudiants, faisant référence aux incidents de ce lundi.

Une centaine d'étudiants et personnels mobilisés avaient réussi à empêcher la tenue des partiels prévus hier matin en bloquant les campus de la Porte des Alpes et des Berges du Rhône où les forces de l'ordre ont dû déployer un cordon de sécurité pour les empêcher d'entrer. Dans la matinée la présidente de l'université, Nathalie Dompnier, avait admis qu'il n'était pas "pas envisageable de continuer dans ces conditions" et devait s'entretenir avec les directeurs de composantes pour trouver une solution.

Des "modalités alternatives d'examens" ont donc été fixées et reposeront "à la fois sur le contrôle continu et des devoirs à la maison", a annoncé la présidence dans son mail. Invitée hier du 19/20 de France 3 Rhône-Alpes, la présidente Nathalie Dompnier, souvent accusée d’ambiguïté, tant par les contestataires que par les anti-blocus, a donné son point de vue sur l'action des étudiants et personnels mobilisés : "empêcher les examens ce n'est pas contester la loi ORE. Cela peut être considéré comme un moyen d'action, mais qui nous paraît contre-productif."

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut