Les collégiens doivent désormais porter le masque à l’école © Antoine Merlet
Article payant

Une rentrée scolaire sous haute surveillance à Lyon

Pour permettre à tous les élèves de reprendre le chemin de l’école, la rentrée s’est effectuée selon un nouveau protocole sanitaire. Il est plus souple que celui de juin dernier. Au-delà du volet sanitaire, l’un des grands objectifs de cette nouvelle année sera de remettre à niveau des élèves qui, pour certains, ont été déscolarisés pendant près de six mois.

1. L’école peut-elle devenir une bulle ?

Entre la reprise de l’école au déconfinement et la rentrée scolaire de septembre 2020, le protocole sanitaire qui entoure la nouvelle vie scolaire a fondu. Il est passé d’un catalogue de mesures s’étalant sur une soixantaine de pages à un feuillet de sept petites pages. “Ce protocole sanitaire est une mascarade. Il liste des recommandations tout en nous faisant comprendre que si nous les mettons en œuvre, il sera impossible d’accueillir tous les élèves”, tempête Samuel Delor, professeur dans un lycée technique et syndicaliste (CGT Educ’Action). D’un protocole à l’autre, la jauge escomptée a drastiquement changé. Au déconfinement, les établissements n’accueillaient que des demi-groupes.

Il vous reste 89 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut