Crédits: Union européenne – contient des données Copernicus Sentinel 2019 modifiées

Une photo satellite renversante de Lyon vue de l'espace

À l'heure où il suffit d'aller sur Google Earth pour découvrir des vues satellites de Lyon, certaines images perdent parfois de leur force. Cependant, le programme Copernicus vient de dévoiler une photo récente renversante.

La Saône, plus sombre, le Rhône, bien plus clair*, une partie très végétale à l'ouest, une autre très minérale à l'est : la dernière photo satellite de Lyon, dévoilée par le programme européen Copernicus offre une belle vision de la métropole.

L'image a été prise grâce au satellite Sentinel-2 dans le cadre d'une étude permettant de voir l'évolution de la végétalisation, de l'occupation des sols et l'impact du réchauffement climatique. Le programme Copernicus qui se base sur des vues satellites, mais aussi une multitude de capteurs au sol, en mer ou sur terre, vise à surveiller l'évolution de la terre, ainsi que notre impact sur l'environnement (il est possible de découvrir ce programme ici). À travers cette photo disponible en grand format en cliquant ici, Lyon paraîtrait presque fragile, doux équilibre qui ne tient qu'à un fil.

*Le Rhône tire sa belle couleur bleue de l'eau des glaciers qui le nourrit. Quant à la Saône, plus proche du brun, ce n'est point la pollution ou la saleté, mais la boue et le limon. À Confluence, les deux couleurs se mélangent progressivement, laissant bien voir les différences de teintes sur plusieurs mètres.

3 commentaires
  1. Georges Marchais - 10 octobre 2019

    Quelle phot renversante, je suis tombé de ma chaise !

    1. vieux caladois - 10 octobre 2019

      y a de quoi...

  2. ifoyaka - 11 octobre 2019

    Le lit du Rhone sur tout son parcours est constitué de gravier alors que le lit
    de la Saone est de boue d'ou la différence de clarté

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut