Police lyon
© Tim Douet

Un Villeurbannais avoue ses pulsions meurtrières

Âgé d'une vingtaine d'années, un ingénieur résidant à Villeurbanne a récemment avoué à sa collègue de travail ses envies de meurtre. À son domicile, les policiers ont retrouvé du matériel nécessaire à un éventuel crime.

“J'ai envie de tuer tout le monde”, aurait-il confié à sa collègue selon Le Progrès. Un Villeurbannais d'une vingtaine d'années a récemment avoué à sa collègue qu'il pensait au suicide, avant de sous-entendre qu'il avait également des envies de meurtre, notamment envers ses proches. Prenant cela comme une menace et ayant surpris le jeune ingénieur à deux reprises chez elle, sa collègue a décidé de porter plainte.

L'homme a alors été interpellé par la police et son domicile perquisitionné. Sur place, scie, hache, colliers de serrage, bâche et gants ont été retrouvés. En fouillant dans son ordinateur, les enquêteurs ont également révélé que l'ingénieur avait au préalable fait des recherches Internet sur les différentes méthodes pour faire disparaître un corps. Placé en garde en vue, il a déclaré s'être confessé auprès de sa collègue, incapable de refouler ses pulsions, afin qu'elle prenne les mesures nécessaires pour l'empêcher de tuer quelqu'un. Il a été présenté au parquet ce dimanche 29 avril.

à lire également
L'épisode de pollution aux particules fines se poursuit à Lyon ce week-end. La circulation différenciée est maintenue ce samedi. Seuls les véhicules avec une vignette Crit'Air 0, 1 ou 2 ont le droit de circuler à Lyon, Caluire et Villeurbanne. Si vous n'avez pas encore de vignette, il est encore temps d'en acheter une.
Faire défiler vers le haut