Un prêtre exfiltré du diocèse de Lyon mis en examen à Montauban

Jean-Marc Desperon a reconnu des faits d'agressions sexuelles sur mineur et sera déféré au Parquet pour sa présentation au juge d'instruction, qui prononcera sa mise en examen.

C'est le témoignage d'un père de famille, dont le fils était tombé sous l'emprise du prêtre, qui avait lancé l'affaire. Une enquête visant Jean-Marc Desperon avait été ouverte en ce sens il y a dix jours, comme le révélait alors un article publié par Mediapart. Mais, déjà, des soupçons d'agressions sexuelles pesaient sur ce prélat exfiltré du diocèse de Lyon vers celui de Montauban en 1994.

Les investigations ont permis de consolider ces suspicions, comme l'indique le procureur de la République de Montauban, Alix-Marie Chabot-Chaumeton (vidéo ci-dessous). Le témoignage d'une proche du prêtre, à qui ce dernier s'était confié, a permis d'étayer les soupçons d'actes pédophiles. Il fait mention d'agressions sexuelles répétées à au moins trois reprises, une fois dans un contexte familial et deux fois lors de vacances, sur un même mineur de la région toulousaine.

Disparu pendant une semaine

L'ancien curé de Castelsarrasin, dans le Tarn-et-Garonne, a été placé en garde à vue ce vendredi, alors qu'il avait disparu depuis le début de semaine. Un important dispositif ayant été mobilisé pour retrouver le suspect, qui a finalement réapparu à son domicile. Interpellé par les gendarmes, il a reconnu les faits d'agressions sexuelles sur mineur dont il est suspecté. Il doit être déféré au Parquet ce lundi et présenté au juge d'instruction en vue de sa mise en examen.

L'homme, qui a notamment officié à la Croix-Rousse lors de ses années lyonnaises, a depuis été "reconduit à l'état de laïc", sanction suprême de l'Église. Ses ministères lui avaient été retirés en 2004 par l'évêque de Montauban.

1 commentaire
  1. GSL 1972 - 14 juin 2016

    Dans les années 1970, à Sainte-Foy lès Lyon, le 'numéro 2' du Groupe Saint-Luc, la troupe de scouts dirigée par Bernard Preynat, s'appelait ... Jean-Marc Desperon. Je le sais, parce que j'étais scout dans cette troupe.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut