Moustique tigre © DR

Un nouveau cas de dengue près de Lyon, sans voyage à l'étranger

Près de Lyon, un habitant de Caluire-et-Cuire a contracté la dengue sans avoir voyagé dans une zone contaminée. C'est le deuxième cas autochtone de dengue, maladie transmise par le moustique tigre, dans la ville.

Selon nos confrères du Progrès, un deuxième cas de dengue autochtone a été identifié à Caluire-et-Cuire, près de Lyon. La personne touchée par cette maladie n'avait pas voyagé dans une zone contaminée dans les 15 jours précédents l’apparition des symptômes. Elle faisait partie de l'entourage du premier individu qui avait présenté un cas de dengue autochtone à Caluire en septembre (lire ici). L'agence régionale de santé avait lancé une grande enquête après ce premier cas pour tenter de trouver d'autres personnes pouvant être contaminées. La surveillance est maintenue jusqu'au 30 novembre. La dengue est transmise par le moustique tigre. La seule manière de diminuer le risque de transmission est de lutter contre la prolifération des moustiques. “Il faut supprimer les lieux de ponte et de repos du moustique tigre, c'est-à-dire toute eau stagnante notamment par un entretien des espaces extérieurs. Les produits anti-moustiques (insecticides, répulsifs) ne suffisent pas", précise l'ARS.

Forte fièvre, éruption cutanée...

"La dengue se manifeste par une forte fièvre qui apparaît brutalement. Elle est souvent accompagnée de frissons, de maux de tête, de douleurs rétro-orbitaires, de nausées, de vomissements, de douleurs articulaires et musculaires et, de façon inconstante, d'une éruption cutanée vers le 5e jour des symptômes. L’évolution est le plus souvent favorable au bout de quelques jours. Dans de rares cas, des complications graves et parfois mortelles peuvent survenir. En savoir plus sur la dengue”, ajoute l'agence.

à lire également
Un nouveau cas de dengue a été recensé sur la commune de Villeurbanne. Une opération de démoustication est programmé la nuit prochaine, dans la nuit de mercredi à jeudi, entre 3h30 et 4h du matin. Le traitement vise les moustiques tigres à l'origine de la transmission de maladies comme le chikungunya, la dengue ou le Zika. 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut