Un livre sectaire envoyé dans les écoles

Un ouvrage sectaire qui soulève des interrogations et suscite une vive réaction au sein de l'Education Nationale.

Sept kilos, 772 pages en format A3 remarquablement illustrées, une couverture en tissu rouge agrémentée d'hologrammes. Depuis dix jours, des dizaines d'exemplaires d'un imposant atlas soutenant la théorie de la création arrivent dans les boîtes aux lettres des établissements de l'Education Nationale. Quatre atlas reçus le 23 janvier par les services du rectorat, trois autres reçus le 25 par le proviseur du Lycée Diderot (Lyon1er) et près d'une trentaine envoyés à l'université Lyon 1 en fin de semaine dernière.

De l'avis de Georges Grousset, inspecteur pédagogique régional en charge des Sciences de la Vie et de la Terre, " c'est la première fois que l'Education Nationale est destinataire d'un tel ouvrage ". Cependant, si les destinataires ont reçu ce luxueux manuel de façon nominative, son expéditeur demeure encore inconnu. Les livres sont arrivés dans une boîte en carton, avec une simple lettre annonçant les 7 nouveaux tomes à venir. Le cachet de la société d'expédition fait état d'un passage par Du.sseldorf en Allemagne. Mais pas de trace du mystérieux expéditeur d'un livre estimé tout de même entre 700 et 800 euros l'exemplaire. Edité en Turquie, cet ouvrage est l'oeuvre du prédicateur musulman Harun Yahya.

Chaque page réfute violemment la théorie de l'évolution - théorie selon laquelle les espèces se modifient au cours du temps en donnant naissance à de nouvelles espècestelle qu'elle est enseignée dans tous les établissements scolaires de France. L'Atlas de la création s'attache à prouver par des contre-vérités scientifiques que l'origine de toute espèce est de nature divine, " une attaque des fondements scientifiques des sciences de la vie " regrette Georges Grousset. S'appuyant sur un vocabulaire simple et répétitif et sur des photographies insidieusement choisies, l'auteur tente ainsi d'imposer la théorie créationniste. " Il s'agit d'une technique de la manipulation par la séduction, une offensive pour convertir les esprits par des modes d'explication totalement anti-scientifiques " s'insurge le recteur de l'Académie Rhône-Alpes, Alain Morvan (voir entretien ci-contre). A chaque double page, on trouve la photographie d'un fossile et de l'animal actuel lui correspondant. Un verset du Coran à l'appui, la légende en arrive toujours à la même conclusion : "'L'animal actuel est l'identique du fossile vieux de plusieurs millions d'années, donc l'évolution n'a pas eu lieu. Les espèces sont le résultat de la création et non de l'évolution''.

Une photo des attentats du 11 septembre publiée dans ce livre est ainsi légendée : "'Ceux qui perpétuent la terreur dans le monde sont en réalité des darwinistes. Le darwinisme est la seule philosophie qui valorise et encourage le conflit". Le darwinisme définissant le principe de la sélection naturelle des espèces, l'évolution, selon Harun Yahya, serait "'un germe de violence en elle-même''.

" C'est une forme de négationnisme scientifique " déplore Alain Morvan, " c'est de l'intégrisme ". Le ministère de l'Education Nationale a appelé les recteurs à la plus grande vigilance pour que ce livre ne soit pas mis à la disposition des élèves. Pour Georges Grousset, le seul risque " c'est que les professeurs utilisent l'iconographie d'exception de cet ouvrage et cautionnent, de fait, les idées véhiculées ".

Harun Yahya, figure du créationnisme islamiste. Prédicateur islamiste turc né à Ankara en 1956, Adnan Oktar publie ses ouvrages sous le pseudonyme de Harun Yahya. Dès l'université, il consacre sa vie à narrer l'existence et l'unicité de Dieu et à faire connaître les valeurs du Coran. Aujourd'hui, Harun Yahya est le prosélyte le plus actif du créationnisme islamique par le biais du mouvement Nurcu et des éditions Harun Yahya international. Sa bibliographie regroupe une vingtaine d'ouvrages traduits en plus de 60 langues.

à lire également
Ecole et périscolaire  © Tim douet_116
Les 25 postes supplémentaires d'enseignants en école primaire annoncés jeudi par l'inspecteur d'académie ne suffiront pas à faire face à l'augmentation du nombre d'élèves dans le Rhône selon le syndicat Force ouvrière, qui souligne que sur les 267 postes créés, 220 sont affectés au dédoublement des classes de CP et CE1 des zones prioritaires mis en place par le gouvernement d'Emmanuel Macron.  

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut