Trois détecteurs de passage à niveau testés en Rhône-Alpes

Réseau Ferré de France développe actuellement un nouveau système de détecteurs de présence de véhicules aux passages à niveau. La région Rhône-Alpes en accueillera trois pendant la phase de test, prévue à horizon 2016.

Ces détecteurs doivent permettre de repérer un véhicule qui serait bloqué au passage à niveau et d’en informer le conducteur du train, qui pourra alors arrêter la machine avant la collision. Le risque d’accident pourrait être réduit de 80 à 90 %, selon RFF.

La société, qui espère une mise en service à partir de 2017, explique qu’il est encore trop tôt pour déterminer le montant de cet équipement, mais précise que le coût du déploiement sera partagé avec les collectivités locales.

Six détecteurs seront testés d’ici à 2016, trois en Normandie et trois en Rhône-Alpes. La phase de développement étant toujours en cours, les zones n’ont pas encore été déterminées avec plus de précision.

1 commentaire
  1. Vesper - 12 août 2014

    Cela me semble tout de même très compliqué à mettre en oeuvre. Je suis plutôt d'avis de mettre des radars à PN car c'est quand-même fou le nombre de voitures passant alors que les feux rouges clignotent

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut