Travail dominical : Meunier rentre dans le rang

Aujourd'hui, il a co-signé la proposition de loi qui sera débattue à partir de mardi à l'Assemblée nationale.

Avec quelques autres députés UMP, il avait fait reculer le gouvernement et la majorité sur le travail dominical. Le remuant député de l'Est lyonnais Philippe Meunier s'était emporté contre l'ouverture des magasins le dimanche. Aujourd'hui alors que le texte de loi arrive dans l'hémicycle, Philippe Meunier ne s'y oppose plus.

Il l'a d'ailleurs paraphé. "Il s'est fait piéger", estime Pierre-Alain Muet, député PS de Lyon.
"J'ai signé car la loi ne va pas généraliser l'ouverture des grandes surfaces à toutes les métropoles. Seuls les centres commerciaux qui étaient déjà ouverts vont être régularisés", souligne Philippe Meunier. La loi ne vise donc pas Lyon mais Paris, Marseille et aussi Lille. Des agglomérations au même profil que Lyon.

Si Meunier est aussi revenu dans le rang de sa majorité, c'est par la grâce d'un paragraphe dans les propos préliminaires au texte de loi. Il y est écrit qu'il "n'existe pas d'usage de consommation le samedi et le dimanche dans l'agglomération lyonnaise". Un paragraphe bien étrange pour qui s'est un jour promené à la Part-Dieu un samedi après-midi. A gauche, personne ne croit à l'exception. "Je ne vois pas comment Lyon pourrait être exclue de la loi. Juridiquement, cette exception ne compte pas. Cela a été fait uniquement pour que Meunier signe la loi. Très vite, les magasins pourraient être ouverts le dimanche", explique Pierre-Alain Muet.

"La première proposition de loi permettait d'ouvrir tous les dimanches dans toutes les agglomérations. Aujourd'hui, la loi est différente et à Lyon il n'y a pas de doutes possibles sur son interprétation. L'habitude de consommation n'existe pas puisqu'aucun magasin n'est ouvert. La seule chose où il peut être question d'interprétation, c'est les zones touristiques", précise le député UMP. En effet, la loi si elle est votée permettra à tous les magasins situés en zone touristique d'ouvrir tous les dimanches. A l'heure actuelle, seule le Vieux-Lyon entre dans cette catégorie. Demain, les maires pourraient demander une autorisation d'ouverture pour une zone qu'ils jugent touristique. Et cela sans que les salariés ne soient payés double ou bénéficient d'un jour de repos supplémentaires.

à lire également
Génération Z. Contacté par “Madame Z”, Philippe Meirieu a tout de suite fait part de son enthousiasme. Pédagogue reconnu et figure des écologistes à Lyon, l’ancien vice-président de la Région soutient pleinement Grégory Doucet sur le chemin “courageux” de l’union des écologistes et de la gauche.   Pourquoi soutenez-vous la candidature de “Madame Z” ? Je […]

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut