Palais de justice de Lyon © Tim Douet
Palais de justice de Lyon © Tim Douet

Sud de Lyon : l’auteur de la lettre raciste adressée au maire de Givors condamné

Le 21 août, le nouveau maire de Givors, Mohamed Boudjellaba, avait reçu un courrier rempli d’insultes racistes et de menaces. L’auteur a été condamné en comparution immédiate, ce vendredi 4 septembre, à un an de prison, dont 6 mois avec sursis.

Le tribunal de Grande Instance de Lyon a suivi les réquisitions du procureur en condamnant l’auteur de la lettre d’insultes et de menaces à un an de prison, dont 6 mois avec sursis. Il pourra substituer la peine de prison ferme par une surveillance via bracelet électronique, il devra en outre recevoir des soins et suivre un stage de citoyenneté.

France 3 révèle qu’à la barre le sexagénaire a admis être l’auteur de plusieurs courriers de mêmes natures, notamment adressés à Brigitte Macron et au Premier ministre Jean Castex. Une habitante de Givors en avait reçu une en 2018. C’est elle qui a permis à la police d’identifier l’auteur. La jeune femme a reconnu l’écriture de la lettre, rendue publique par le maire de Givors, Mohamed Boudjellaba.

à lire également
Rodéos urbains, tirs de mortiers, nuisances sonores, violences... Face à la recrudescence des actes troublant l'ordre public et exaspérant une partie des Lyonnais - qui ont lancé une action collective contre le préfet du Rhône et la ville de Lyon - le procureur de la République de Lyon, Nicolas Jacquet, livre pour Lyon Capitale les mesures prises par le pouvoir judiciaire pour lutter contre l'insécurité et les incivilités.
1 commentaire
  1. Signaler un commentaire inapproprié
    Abolition_de_la_monnaie - 5 septembre 2020

    Cette citoyenne n'avait pas été prise au sérieux par les instances compétentes, et il a fallut que les attaques soient sur un élu pour qu'enfin son témoignage compte ? C'est ça qu'il faut comprendre ?

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut