Laurent Wauquiez © AFP

Sondages : Wauquiez largement en tête pour les régionales, très à la peine pour la présidentielle

Un sondage commandé par son courant politique plaçait il y a quelques jours Laurent Wauquiez, le président sortant du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes, largement en tête du premier comme du second tour des régionales en juin 2021 dans la région. Pour la présidentielle, en 2022, il est testé en revanche très bas. A seulement 7 %.

Laurent Wauquiez n’est toujours pas officiellement candidat à sa succession à la présidence du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes. Mais il n'y a guère de doute. Les élections sont prévues en juin 2021. Son courant au sein des Républicains, la droite sociale, a commandé récemment une étude d’opinions sur les intentions de vote aux élections régionales.

Il arriverait largement en tête du premier tour : 29 % des voix. Suivraient ensuite le RN (19 %) en net retrait par rapport à 2015 puis Bruno Bonnell (13 %). Fabienne Grébert (EELV) devancerait légèrement, 13 %, la socialiste Najat Vallaud-Belkacem (12 %). Au second tour, Laurent Wauquiez serait largement réélu (35 %). La gauche unie au second tour est créditée de 27 % d’intention de vote. En novembre, Lyon Capitale publiait une étude d’opinions Ifop-Fiducial qui donnait Laurent Wauquiez dans ces mêmes étiages, aussi largement en tête.

Très loin derrière Le Pen et Macron

Régionalement, Wauquiez a le vent en poupe. Nationalement, beaucoup moins. Dans un sondage Ifop-Fiducial publié ce dimanche 11 avril, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes serait très largement distancé dans la course à la présidence de la République. Il ne recueillerait que 7 % des intentions de vote, loin, très loin derrière Marine Le Pen (27 %) et Emmanuel Macron (27 %), mais aussi derrière Jean-Luc Mélenchon (10 %) et Anne Hidalgo (8 %). Juste à égalité avec Yannick Jadot (7 %).

Surtout, des candidats de droite, eux aussi testés, feraient beaucoup mieux que lui. Xavier Bertrand, le président de la région Hauts-de-France, est testé à 16 % des intentions de vote, plus proche de Le Pen (25 %) et Macron (24 %). Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France, est elle testée à 11 % des intentions de vite, toujours derrière Le Pen (26 %) et Macron (25 %).

Laurent Wauquiez ne ferait pas le plein chez les sympathisants LR, ne recueillant que 46 % de leurs voix. Il serait également très à la peine dans des catégories où le vote de droite est normalement élevé comme les plus de 65 ans : seulement 12 %.

 

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut