Najat Vallaud-Belkacem
© Tim Douet

Sexisme : Najat Vallaud-Belkacem attaquée par Laurent Gerra

La ministre de l’Éducation nationale a été victime de nouvelles allégations misogynes, quelques jours seulement après avoir répondu aux attaques de Jean-Paul Brighelli.

En 2015, il ne fait toujours pas bon être une femme politique en France. Najat Vallaud-Belkacem peut en témoigner. Régulièrement la cible de paroles douteuses, voire déplacées, la ministre de l'Éducation nationale est attaquée de manière peu galante pour la deuxième fois en quelques jours. Après avoir répondu à la "finesse légendaire" de Jean-Paul Brighelli qui publiait la semaine dernière une chronique à charge dans Le Point, elle a subi un nouveau dérapage, de la part de Laurent Gerra.

“Je l’appelle Najat Vagino-Bécassine !”

Lundi soir dans l'émission Les Grandes Gueules, l'humoriste français s'est permis une formulation douteuse sur les ondes de RMC. Dans le contexte de la première polémique lancée par Jean-Paul Brighelli et en réaction au travail contesté de Najat Vallaud-Belkacem à l'Éducation nationale, Laurent Gerra s'est permis de parodier le patronyme de la ministre. "Dans mon spectacle, je l'appelle Najat Vagino-Bécassine !" s'est exclamé Laurent Gerra, largement critiqué sur les réseaux sociaux depuis.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut