Sept rues piétonisées à Lyon pour la protection d'écoles

La piétonnisation aux abords des écoles de Lyon est en route.

Surprise ce matin pour les automobilistes qui souhaitaient rejoindre la place des Jacobins depuis la place des Célestins via la seule voie empruntable, la rue Jean Fabre.

La petite rue, percée en 1927, qui fait la liaison entre les deux places, est fermée depuis ce 1er septembre par des barrières amovibles. La soixantaine de mètres bitumés deviennent une "aire piétonne" de façon "définitive, sept jours sur sept, 365 jours par an" explique la métropole de Lyon, qui a compétence en matière de voirie et d'aménagement urbain dans les 59 communes qui la composent.

Seuls les camions de collecte des poubelles ont l'autorisation de passer (reste que les deux roues, motorisés ou non, ont la possibilité de se faufiler entre les barrières).

Le sens de la circulation du bout de rue rejoignant la place des Célestins à la sortie de la rue de Savoie (qui débute du quai) a désormais changé de sens : les voitures reviennent donc automatiquement sur le quai. Autant donc fermer la rue de Savoie. Et, à terme, interdire la circulation autour de la place des Célestins (voir le schéma ci-dessous).

> Lire, à ce sujet, dans le prochain Lyon Capitale, le dossier "Superblocks : Lyon peut-elle exporter le modèle urbain de Barcelone ?"

Sécurité, air et bruit

Six autres rues de Lyon ont été choisies comme "rues pilotes" pour sécuriser les abords des écoles dans le cadre du plan "Rentrée scolaire 2020/2021". Il s'agit des rues aux abords de l'école élémentaire Robert Doisneau (Lyon 1er), maternelles et élémentaires Meynis (Lyon 3e), Jean de La Fontaine (Lyon 4e), Gilbert Dru (Lyon 7e), Joannès Masset (Lyon 9e) et de l'école élémentaire Edouard Herriot (Lyon 7e).

"Dans toute la ville, cette rentrée scolaire est marquée par la mise en place des engagements que j’ai pris auprès des Lyonnaises et des Lyonnais, comme la piétonnisation des abords des écoles" explique Grégory Doucet, le nouveau maire de Lyon.

La mairie de Lyon ajoute que "ces nouveaux aménagements permettent d’apporter des réponses concrètes en termes de sécurité pour les enfants et les familles. (La piétonnisation) apportera aussi des bénéfices sur la qualité de l’air et le niveau sonore, et offrira de nouveaux espaces pour introduire plus de nature en ville, et laisser de la place au jeu et à la convivialité."

à lire également
10 commentaires
  1. Modéré
    Yseul - 1 septembre 2020

    Très belle démarche pour une rentrée sereine et sans inquiétudes pour les parents. Merci à la Mairie et bonne rentrée scolaire à tous les bambinous! Yseul de http://www.passionredac.com

    1. Signaler un commentaire inapproprié
      Abolition_de_la_monnaie - 1 septembre 2020

      C'est votre façon de promouvoir votre entreprise ? 😀

      1. Modéré
        Galapiat - 1 septembre 2020

        passion redac, ??

  2. Signaler un commentaire inapproprié
    raslebol69 - 1 septembre 2020

    Cela va faire râler les parents qui tiennent à prendre la voiture pour déposer leurs chérubins juste devant l'école,même s'ils habitent à moins de 5 minutes à pied de l'école.

    Quant aux automobilistes pour lequel c'est le seul itinéraire possible, rien à f...

  3. Signaler un commentaire inapproprié
    MLBRLyon - 1 septembre 2020

    Excellente initiative. A déployer partout!

    1. Signaler un commentaire inapproprié
      Bernard G - 1 septembre 2020

      Vous avez tout à fait raison. Beaucoup de rues s'y prêtent. Commencer par celles où se trouvent des écoles est une bonne façon de faire.

  4. Modéré
    rouge-vert-noir - 1 septembre 2020

    Très bonne initiative !!

  5. Modéré
    Galapiat - 1 septembre 2020

    Les Kmers réalisent les dangers que couraient nos gones depuis 1927 !!.
    Pour la mauvaise qualité de l'air due à la traversée de la ville par le flot ininterrompu Nord-Sud, Est-Ouest et vice versa "ils" réfléchissent. Lyon, futur Grenoble sur Rhône.

  6. Modéré
    Shadoks - 2 septembre 2020

    Pourquoi ne pas rendre inaccessible uniquement aux heures d’entrée et de sortie des classes (30’ avant et 30’ après) via des asvp qui ouvrent et ferment les barrieres ou des systèmes automatisés ?
    Ce que je crains c’est que nos élus soient dogmatiques et qu’ils oublient qu’ils administrent l’ensemble de la population et pas seulement leur % d’électeurs.
    Espérons qu’ils vont gérer le vivre ensemble plutôt que l’un contre l’autre ...

  7. Signaler un commentaire inapproprié
    Bernard G - 2 septembre 2020

    En somme, entre les enfants et vos bagnoles, vous privilégierez toujours vos bagnoles ? Quelle mentalité. 🙁

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut