La police manifeste à Lyon à 12h30 devant le tribunal de grande instance (Photo by DENIS CHARLET / AFP)

Sept personnes interpellées dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Samuel Paty, l'une à Lyon

La sous-direction antiterroriste (Sdat) et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ont interpellé ce mardi sept hommes, dont l’un à Lyon, en lien avec l’enquête sur l’assassinat de Samuel Paty.

Sept hommes âgés de 17 à 21 ans ont été interpellés ce mardi à Lyon et dans toute la France par la Sdat et la DGSI, dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Samuel Paty. Ce professeur de 47 ans avait été décapité près de son collège, le 16 octobre 2020, à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines, pour avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves.

Selon Le Point, les personnes arrêtées sont soupçonnées d’avoir participé avec Abdoullakh Anzorov, le terroriste, à divers groupes de messageries sur les réseaux sociaux. En décembre cinq hommes d’origines tchétchènes, comme Anzorov, avaient déjà été placés en garde à vue pour les mêmes motifs. Ils avaient été relâchés sans être poursuivis.

Quatorze individus sont actuellement mis en examens dans l’enquête sur l’assassinat de Samuel Paty. Parmi eux, six collégiens, cinq d’entre eux sont poursuivis "complicité d'assassinat terroriste". Ils auraient permis au terroriste de 18 ans d’identifier sa victime. Anzorov avait été abattu par la police après son acte.

3 commentaires
  1. Galapiat - mer 13 Jan 21 à 0 h 10

    Déjà commenté mais supprimé, peine capitale pour un crime commis avec préméditation,

  2. JANUS - mer 13 Jan 21 à 10 h 04

    Et toujours les résaux !

    1. Limas69 - mer 13 Jan 21 à 12 h 06

      Oui, je crois que l'on peut appeler ça une forme de "mafia invisible" mais bien présente dans les quartiers !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut