Sanofi
Siège mondial de Sanofi-Pasteur à Gerland© Camille Padilla

Sanofi cède Merial au groupe allemand Boehringer Ingelheim

Sanofi a annoncé la cession de sa division santé animale de Merial, au groupe allemand Boehringer Ingelheim.

Le groupe Sanofi a officialisé ce lundi l'accord définitif sur l’échange de sa division de santé animale du laboratoire français, Merial, contre celle de santé grand public du groupe allemand Boehringer Ingelheim. Ce dernier versera 4,7 milliards d'euros à Sanofi pour acquérir Merial qui s'ajouteront à la cession de la division de santé grand public.

Situé à Lyon, le siège de Merial sera désormais le centre névralgique de l'activité santé animale de Boehringer Ingelheim. Il devrait y opérer sa recherche et développement ainsi que sa production.

"C’est une étape majeure avant la clôture de la transaction attendue pour la fin de l’année 2016 et qui reste soumise aux approbations des autorités réglementaires de différents pays. L’intégration des activités respectives démarrerait à la clôture de la transaction", ont déclaré les deux sociétés dans un communiqué commun.

"En signant ces contrats, nous atteignons l’un des objectifs stratégiques de notre feuille de route 2020, à savoir devenir un leader de la santé grand public et une entreprise mondiale diversifiée de santé humaine", a indiqué de son côté Olivier Brandicourt le directeur général de Sanofi.

à lire également
Pierre-Yves Gomez © Antoine Merlet
Pierre-Yves Gomez est économiste, essayiste et professeur à l’EM Lyon, où il dirige l’Institut français de gouvernement des entreprises. Dans L’Esprit malin du capitalisme (Desclée de Brouwer, 2019), il montre comment le capitalisme s’approprie tous les aspects de notre existence et dans quelle mesure il influence nos modes de vie. Entretien.
Faire défiler vers le haut