Saint-Étienne maintient qu'il fallait annuler la Fête des lumières à Lyon

Gaël Perdriau, maire LR de Saint-Étienne, maintient ses déclarations. Selon lui, la Fête des lumières à Lyon aurait dû être annulée le 8 décembre.

"Le gouvernement et le ministère de l'Intérieur ont fait le choix de protéger Paris et certaines autres villes comme Lyon", sur l'antenne de France Bleu, Gaël Perdriau, maire de Saint-Étienne, maintient ses prises de position. Quelques jours auparavant, il avait demandé l'annulation de la Fête des lumières à Lyon, le 8 décembre, dans un contexte marqué par les manifestations des Gilets jaunes. Ce même samedi 8 décembre, plusieurs dégradations ont eu lieu à Saint-Étienne, commises par des casseurs, en marge d'un rassemblement des Gilets jaunes. Sur Twitter, Gaël Perdriau lance à Gérard Collomb : "Effectivement Gérard Collomb, avec le soutien des CRS de Saint-Étienne, il n'était pas utile d'annuler (la Fête des lumières)... merci Christophe Castaner".

Le préfet de la Loire veut "mettre un terme aux polémiques"

Souhaitant "mettre un terme aux polémiques sur les effectifs", Evence Richard, préfet de la Loire, a répondu sur le fond à l'AFP, expliquant que : "la semaine dernière, il y avait nettement moins de forces de l'ordre mobilisées". 270 gendarmes et policiers, ainsi qu'un hélicoptère, étaient déployés sur le terrain faisant face à 300 casseurs. A propos de la nature de ces affrontements, le préfet de la Loire a précisé qu'il s'agissait d'une "violence gratuite, complètement déconnectée de la situation sociale", "fruit de jeunes et de très jeunes". Sur les 42 interpellations effectuées samedi 8 décembre, une grande partie sont des jeunes de moins de 20 ans, certains ont même moins de 14 ans.

à lire également
Police Fourgon Tim
Les faits ont eu lieu peu avant 3h du matin, rue Paul Michelon à Saint-Etienne. D’après Le Progrès, une jeune femme de 23 ans a été violée par un homme qui a réussi à prendre la fuite.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut