Repli de l'activité touristique estivale en Rhône-Alpes

Le nombre de nuitées enregistrées pendant l'été 2014 atteint péniblement les 16,6 millions dans les hôtels et les campings de la région, soit une baisse de 4,2 % par rapport à l'an dernier.

L'été pluvieux a amplement impacté le tourisme rhônalpin, qui enregistre une baisse de 4,2 % du nombre de nuitées sur l'été 2014 par rapport à l'année précédente. Ce recul touche plus nettement les hôtels (-6,2 %) que les campings (-2,3 %). Ce repli global est une première depuis cinq ans, explique l'INSEE.

Les campings ont enregistré une deuxième année consécutive de repli de la fréquentation. Un recul concentré pendant les mois de juillet et août mais qui n'est pas compensé par des avant et arrière-saisons pourtant en hausse.

En ce qui concerne les hôtels, après une belle année 2013, la saison 2014 affiche une baisse généralisée puisque seul le mois d'août termine avec un bilan positif par rapport à l'année dernière.

À l'échelle départementale, seule la Drôme affiche un bilan positif, mais qui ne suffit pas à sauver le résultat régional. Le Rhône connaît une belle augmentation de la fréquentation des campings (+13,6 %), mais ces derniers sont trop peu nombreux pour que le chiffre global ne soit pas plombé par l'été morose dans l'hôtellerie, en recul de 7,2 %.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut