Laurent Wauquiez © AFP

Régionales : une alliance entre la droite et LREM est-elle possible à Lyon ?

En Auvergne-Rhône-Alpes et à la différence de Provence-Alpes-Côte d’Azur, tout rapprochement entre les Républicains et La République en Marche semble exclu. Les deux partis ont tenté le coup aux dernières municipales sans grand succès.

Les Républicains ont finalement tranché ce mardi soir. Renaud Muselier, président sortant LR de la région PACA, conserve son investiture pour les régionales de juin prochain contre la promesse de ne prendre aucun élu de La République en Marche sur ses listes. Depuis dimanche et l’annonce par Jean Castex d’une alliance avec la liste LREM, il était menacé de se voir retirer son étiquette. Une possible union qui avait crispé la quasi-totalité des élus Républicains.

Le précédent de l'alliance Collomb-Wauquiez

Un scénario identique paraît difficilement envisageable en Auvergne-Rhône-Alpes à ce stade de la campagne. Bruno Bonnell, dans un entretien publié dans le dernier numéro de Lyon Capitale, prévenait d’ailleurs : “je ne ferai alliance avec personne. Ma liste de second tour sera la même que celle du premier tour”. Chez les Républicains, une telle perspective paraît aussi farfelue. “Il n’en est pas question”, coupe court un proche de Laurent Wauquiez.

Localement, la droite sait trop bien, depuis les dernières élections municipales et métropolitaines, qu’une telle alliance est assez peu efficace. Au second tour de ces deux scrutins locaux, les listes LR avaient fusionné avec celle de Gérard Collomb qui avait reçu l’investiture de La République en Marche. Une alliance justifiée à l’époque pour faire barrage aux écologistes et qui avait été validée par Laurent Wauquiez. Sans grand succès. Dès le lendemain des élections municipales, la liste commune s’est d’ailleurs scindée en deux groupes : Les Républicains d’un côté et les marcheurs de l’autre. Au conseil régional, les élus LREM siègent d’ailleurs dans l’opposition.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut