Najat Vallaud-Belkacem
© Tim Douet

Régionales : un commentaire "inacceptable" envers les policiers, un colistier de Najat Vallaud-Belkacem suspendu

Nathan Abou, un colistier en Isère de la candidate socialiste à la présidence de la région Auvergne-Rhône-Alpes Najat Vallaud-Belkacem, a été suspendu ce jeudi après la découverte d’un commentaire "inacceptable" envers les policiers. 

L’équipe de campagne de Najat Vallaud-Belkacem, candidate socialiste à la présidence de la région Auvergne-Rhône-Alpes, a révélé ce jeudi la suspension d’un jeune colistier de l’élue PS. "Il a été porté à la connaissance de l'équipe de campagne un commentaire Facebook datant de 2019 de M. Nathan Abou dont le contenu est inacceptable à l'égard des policiers. Nous dénonçons avec la plus grande fermeté et sans aucune ambiguïté des propos qui vont à l’encontre des valeurs républicaines que nous défendons", écrivent dans un communiqué les directeurs de campagne, Jean-François Debat et Olivier Bianchi.

Il occupait une position non éligible

Les propos exacts tenus par Nathan Abou dans ce post, alors qu’il était âgé d’une vingtaine d’années, n’ont pas été dévoilés, mais semblaient "approuver des violences envers des policiers", a précisé à l'AFP Jean-François Debat.

Présent en 22e position sur la liste iséroise soutenue par Najat Vallaud-Belkacem, Nathan Abou occupait une position non éligible. La liste ayant déjà été déposée en préfecture, cet ancien secrétaire national des Jeunes socialistes ne peut pas en être exclu, toutefois il est suspendu "sans délai [de] toute participation à la campagne", expliquent les directeurs de campagne de l’élue PS. Ils rappellent à cette occasion "le devoir d'exemplarité absolu des candidats dans leurs propos privés et publics, ainsi que leur indispensable solidarité avec les représentants des forces de l’ordre victimes de violence". 

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut