Crédit Tim Douet

Régionales à Lyon : deux électeurs sur trois inscrits n’ont pas voté dans la région

Au terme du deuxième tour des élections régionales, ce dimanche 27 juin, Laurent Wauquiez, le candidat Les Républicains, a remporté le scrutin en Auvergne-Rhône-Alpes avec 55,57 % des voix. Un succès que l’on ne peut mentionner sans évoquer l’abstention massive qui touche cette élection. Au premier comme au second tour, deux électeurs sur trois, inscrits sur les listes électorales, ne sont pas allés voter. Comparaison avec les chiffres enregistrés lors du scrutin régional de 2015.

Le second tour des élections régionales, dimanche 27 juin, a confirmé la tendance d’une abstention massive entrevue lors du premier tour le 20 juin. Lors de ces deux jours de vote, deux électeurs sur trois inscrits sur les listes électorales en Auvergne-Rhône-Alpes n’ont pas déposé de bulletins dans les urnes. Le sursaut démocratique réclamé par l’ensemble de la classe politique pour le second tour n’a pas eu lieu, la participation atteignant péniblement 33,37 % dans la région. 

L'abstention grimpe en flèche dans la région par rapport à 2015

Comparé au dernier scrutin régional, tenu en décembre 2015, le constat est saisissant. En six ans, l’abstention a augmenté de 24 points si l’on s’intéresse au seul second tour. Et c’est bien elle finalement qui s’affiche en grande gagnante de ces élections régionales 2021, malgré les 55,57 % de voix enregistrés par Laurent Wauquiez. Rapporté au nombre d’inscrits sur les listes, 5 403 253 au total, la tête de liste Les Républicains n’a en fait conquis que 17,8 % des électeurs de la région. Le phénomène est toutefois national est dans certaines régions, comme en Bretagne (10,5 %) ou encore en Île-de-France (14,9 %), les chiffres sont encore plus bas. 

Les chiffres meilleurs à Lyon que sur la Métropole

Sur la Métropole les scores de l’abstention enregistrés lors du premier et du second tour du scrutin sont encore plus mauvais qu’au niveau régional. Dimanche 20 juin, 70,24 % des inscrits ne se sont pas exprimés et le 27 juin, même si l’on note une très légère amélioration par rapport au 1er tour, ils étaient encore 68,84 % à ne pas avoir voté. 

Dans certaines communes du Grand Lyon, l'abstention a même atteint des records, comme à Vaulx-en-Velin, dans l'Est lyonnais, où elle a dépassé la barre des 87 % au second tour, alors qu'elle était de 63,87 % lors du scrutin de 2015. Même son de cloche à Saint-Fons, où le pourcentage d'électeurs ne s'étant pas déplacés a grimpé de 60,57 % lors du deuxième tour en 2015, à 82,94 % dimanche.

Au regard des deux tours, la mobilisation s’avère être un peu plus importante à Lyon. L’abstention se situe même en dessous de la moyenne nationale estimée à 65,7 %. Toutefois, il n’y a pas vraiment de quoi se réjouir puisque comparé à 2015, le pourcentage de Lyonnais et Lyonnaises qui n'ont pas voté a augmenté de 15 points.

Néanmoins, les plus faibles taux d'abstention de la Métropole de Lyon, au second tour de ces élections régionales, sont à mettre au compte de Curis-au-Mont-d'Or (57,89 %), Sainte-Foy-Lès-Lyon (58,16 %) et Charbonnières-les-Bains (58,56 %). Des résultats plus positifs que dans les 56 autres communes du Grand Lyon, mais très mauvais au regard des chiffres de l'abstention enregistrés en 2015 sur ce même tour : Curis-au-Mont-d'Or (35,54 %), Sainte-Foy-Lès-Lyon (38,53 %), Charbonnières-les-Bains (34,10 %).

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut