Queyranne et Giraud dans le TER
© Camille Padilla

Région : 5 millions d'euros pour la liaison Sathonay-Trévoux

Jean-Jack Queyranne, fervent défenseur du désenclavement du Val de Saône, en appelle au financement de l'Etat et de la Métropole de Lyon.

Jean-Jack Queyranne a clairement réaffirmé le soutien de la région Rhône-Alpes au projet de liaison ferroviaire entre Sathonay et Trévoux. Fervent défenseur du désenclavement du Val de Saône, il devrait poser 5 millions d'euros sur la table. Pour un début des travaux en 2020.

Un projet à 120 millions d'euros

Mais, le président du conseil régional de Rhône-Alpes a rappelé que le financement du chantier devra être appuyé par l'Etat et la Métropole de Lyon, puisque le projet est estimé à 120 millions d'euros.

"En première phase et afin de finaliser les études qui permettraient d'initier les travaux en 2020, il faut engager 10 millions d'euros. La Région en apporte 5. Les questions d'insertion urbaine, de stationnement et de rabattement sur la gare de Sathonay doivent être approfondies. Nous devrons être prêts à démarrer en 2020 !" a-t-il déclaré.

à lire également
3 commentaires
  1. Robes Pierre - 7 mars 2015

    Nous attendons en vain la liaison entre Lyon --Givors, LYON-Brignais,qui a été réhabilitée,reste Brignais Givors ,10km, la ligne existe , reste à la remettre aux normes , ah! c'est vrai existe déjà les bus à Macron.

  2. Robes Pierre - 7 mars 2015

    SUITE,,sur le tronçon réhabilité, possibilité de créer un parc relais derrière la gare de Millery , à rénover créer un arrêt à Grigny , ce qui désengorgerai la pénétrante voitures dans Lyon.

  3. Robes Pierre - 7 mars 2015

    SUITE:: désengorgerai également le parking SNCF de Givors-Ville , un bus desservant l'axe CD 42 permettant aux résidents riverains des villages en bordure de laisser la voiture au garage

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut