Tribunal administratif
©lyon.tribunaladministratif.fr

Refusé à Lyon 1 et Lyon 3 : le tribunal rejette la demande d'un étudiant

Le tribunal administratif de Lyon vient de rejeter la demande d'un étudiant qui avait été refusé à Lyon 1 et Lyon 3 dans le cadre de la préinscription "Parcoursup".

En mai, un étudiant qui avait formulé les voeux de s'inscrire à l’IUT Claude Bernard Lyon I et l’IUT Jean Moulin Lyon 3 sur la plateforme "Parcoursup" a vu ses deux demandes refusées. Il avait alors déposé une requête en suspension en référé devant le tribunal administratif de Lyon qui avait rejeté cette demande pour défaut d'urgence "la procédure de préinscription « Parcoursup » étant en cours et les inscriptions définitives subordonnées à l’obtention du baccalauréat".

L'élève qui, entre temps, avait obtenu son baccalauréat avec la mention passable et "une proposition d’admission en licence portail mathématiques/informatique à l’université qu’il a acceptée" a fait une nouvelle demande de suspension. Selon le tribunal administratif, il invoquait "l’erreur manifeste d’appréciation qui aurait été commise par les directeurs des IUT en ne l’admettant pas malgré son succès au baccalauréat ainsi que la méconnaissance de l’article D 612-32 du code de l’éducation". Le juge des référés a rejeté cette nouvelle requête, estimant "qu’en l’état de l’instruction aucun des moyens invoqués par le requérant n’était de nature à faire naître un doute sérieux quant à la légalité des décisions attaquées".

à lire également
Etudiants de l’IAE (Lyon 3) en décembre 2018 © Tim Douet / Aperçu du tableau paru dans Lyon Capitale n°795
En matière de formations post-bac, l’insertion professionnelle fait office de juge de paix. Encore faut-il s’y retrouver sous le déluge de classements et l’avalanche de salons au cœur de l’angoisse de la période de candidature sur ParcourSup. Lyon Capitale fait le point sur les formations d’avenir, celles qui recruteront dans les dix années qui viennent.
Faire défiler vers le haut