Quelles solutions pour régler la crise ?

Pierre-Alain Muet, ancien conseiller économique de Lionel Jospin s'est chargé de lui répondre : " en bon keynésien, je suis partisan de réduire les déficits en période de croissance et de les creuser en récession." Le porte-parole de l'UMP préfère quant à lui être " raisonnable " : " les déficits français sont trop importants pour qu'on les creuse encore. Nous ne pouvons pas nous permettre d'augmenter l'emploi public, ni de relancer par la consommation. Notre plan de relance était le meilleur calibrage pour ne pas mettre les équilibres de la société en danger. "

" La crise conjoncturelle risque de devenir structurelle "

Pierre-Alain Muet, député PS de la Croix Rousse estime pourtant que le plan de relance français " n'a pas été à la hauteur. " D'après lui, le gouvernement Sarkozy aurait dû prendre exemple sur Barack Obama qui lui, " a pris le problème à bras le corps " : " le risque est de ne pas faire assez. La crise qui est actuellement conjoncturelle pourrait devenir structurelle. Avec ce plan de relance, le gouvernement va créer des déficits passifs, la croissance sera molle et il faudra faire d'autres plans de relance plus tard. " Au contraire Dominique Paillé croit à ce " meilleur plan possible " mis en place par le gouvernement de Nicolas Sarkozy : " c'est bien par l'investissement qu'il faut relancer, pas par la consommation." .

La phrase :

" Pour certains électeurs, Europe Ecologie est un vote esthétique. "

Dominique Paillé, porte-parole adjoint de l'UMP

Cécile Mivière

à lire également
Pas d'image
Michel Mercier a été épinglé ce mercredi pour avoir employé ses deux filles comme assistantes parlementaires au Sénat. L’occasion de revenir sur ces élus du Rhône qui, comme le futur membre du Conseil constitutionnel, ont eu recours à des emplois familiaux.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut