Quand louer régulièrement une trottinette coûte plus cher que de l'acheter

Les services de location de trottinette électrique ont envahi les rues des villes comme Lyon ou Paris avec des prix identiques. Mais l'achat d'une trottinette peut rapidement devenir plus intéressant que la location.

Lime, VOI, et bien d'autres encore : les services de location de trottinette électrique sont de plus en plus présents dans les grandes villes comme Lyon ou Paris.  Le concept est toujours le même, grâce à une application sur smartphone, les utilisateurs peuvent déverrouiller une trottinette pour un euro, puis paye 15 centimes par minute d'utilisation. Dès lors, pour louer une trottinette dix minutes, il faudra payer 2,5 euros, les 30 minutes coûtent 5,5 euros, l'heure de location 10 euros. Les tarifs peuvent encore grimper à cause de plusieurs facteurs. Si vous garez votre trottinette au mauvais endroit, des pénalités sont demandées. Par ailleurs, certains services comme Lime entraîne parfois des paiements facturés depuis l'étranger et les banques prennent ainsi des frais (parfois autour de 2 euros par location). Dans ce contexte, l'addition peut rapidement grimper, et pour les utilisateurs réguliers, il est plus intéressant d'acheter une trottinette plutôt que de la louer.

Des bonnes trottinettes à 400 euros

L'une des meilleures trottinettes électriques du moment est la "Segway Ninebot ES2" construite par l'entreprise Xiaomi. Dotée d'une autonomie de 25 km/h, elle pèse 12 kilos, peut être pliée facilement et est vendue autour de 400 euros.

À raison de 2,5 euros pour une location de 10 minutes, un utilisateur régulier rentrera très rapidement dans ses frais s'il choisit d'acheter une trottinette de ce genre. Ainsi, au bout de la 160e utilisation, l'achat est plus pertinent. On pourra toujours rétorquer qu'une trottinette en location peut être trouvée à chaque coin de rue et qu'il n'est pas obligatoire de toujours la transporter avec soi contrairement à celle que l'on achète. Néanmoins, ceux qui souhaitent utiliser ce type de deux roues comme mode de transports à part entière s'y retrouveront rapidement en matière de prix et d'usages, sans encombrer les trottoirs ou devoir chercher une trottinette dans les rues. Bref, ils l'auront toujours sous la main. Pour un usage courant, et parfois à court terme, la location est clairement un luxe qui peut coûter (très) cher.

à lire également
Les services de location de trottinettes électriques ont envahi les rues de Lyon. Alors que Lime et VOI sont déjà implantées, d'autres opérateurs arrivent. Pensez-vous qu'il y a trop de services à Lyon ? Répondez à notre sondage en ligne. 
1 commentaire
  1. JANUS - 15 février 2019

    Avec bientôt un 3° prestataire de trottinettes à Lyon, les élus doivrent prendre leur responsabilité face aux accidents mortels prévisibles pour les piéton et le trottineurs/euses.
    Ils doivent rouler sur les pistes cyclables et pas sur les trottoirs, avec obligation de porter casque et gants. Désolé sinon on va à la catastrophe !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut