Préfecture du Puy-de-Dôme ©maps

Puy-de-Dôme : la préfète “révulsée” par les tweets extrémistes de son mari

Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc a fortement critiqué les tweets anti-immigrés et anti-fonctionnaires de son mari. 

Ses tweets me révulsent”, a déclaré la préfète du Puy-de-Dôme au journal La Montagne. Cette dernière ne parle pas d'un compte tenu par un obscur extrémiste, mais par celui de son mari. En effet, le quotidien a sorti les messages postés par Christophe Clerc, qui se présente comme “représentante d’un État neutre et impartial”. Ce dernier a posté de nombreux messages comme “Hier Algérie française, aujourd’hui c’est la France algérienne !”, “Les traîtres [de la droite, NdlR] devraient être passés par un peloton d'exécution”, ou encore contre les fonctionnaires qualifiés “d“incompétents” et de “fainéants”.

Les positions de celui qui est visiblement proche de la droite de Sens commun et de La Manif pour tous ont été fortement critiquées par sa femme. “Je ne découvre pas qu’il est de droite, mais je ne partage pas du tout ses positions. Sur le fond, les tweets que vous me lisez me révulsent”, a-t-elle déploré auprès de nos confrères. “Je vais lui demander de fermer ce compte immédiatement. Tout en sachant que j’en subirai les conséquences avec amertume”, a-t-elle conclu. 

Faire défiler vers le haut