Marc Cimamonti © Tim Douet

Procureur de Paris : Emmanuel Macron refuse Marc Cimamonti

Non souhaité par le chef de l’État, Marc Cimamonti, le procureur de Lyon pourrait rejoindre le parquet de Versailles et non celui de Paris à la place de François Molins.

Marc Cimamonti ne sera pas le prochain procureur de Paris comme il l'était pourtant pressenti, rapporte le Canard enchaîné. Selon l'hebdomadaire, trois magistrats avaient candidaté - Maryvonne Caillibotte, avocate générale à Paris, Marie-Suzanne Le Quéau, procureure générale de Douai et que Marc Cimamonti, le procureur de Lyon - mais Emmanuel Macron a “biffé les noms des trois candidats au poste de procureur de Paris, poste stratégique s’il en est”. “Du jamais vu dans les annales judiciaires”, écrit le palmipède. De quoi agacer le Syndicat de la magistrature sur l'indépendance du paquet. “Les candidatures déjà exprimées et largement examinées, n’auraient-elles pas l’heur de plaire au plus haut niveau de l’État ?”, écrit le syndicat dans un communiqué. Marc Cimamonti devrait cependant partir pour devenir procureur général de Versailles. Quant au poste de procureur de Paris pour remplacer François Molins, une nomination devrait  avoir lieu prochainement.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut