Balance justice

Procès Barbarin : les autres prévenus relaxés

Le cardinal Barbarin a donné son nom au procès dans les médias, mais ils étaient six sur le banc des accusés. Si l’archevêque a été condamné, les autres ont été relaxés par le tribunal.

Ils étaient six sur le banc des accusés, mais seul le cardinal Barbarin a été condamné – à six mois de prison avec sursis pour non-dénonciation d'agression sexuelle sur mineur de 15 ans.

Les autres prévenus – l’archevêque d’Auch Maurice Gardès, l’évêque de Nevers Thierry Brac de la Perrière, le vicaire Xavier Grillon, l’ancien responsable de la communication du diocèse Pierre Durieux et la déléguée à l’écoute des victimes du diocèse Régine Maire – ont tous été relaxés.

Cependant, en ce qui concerne l’évêque de Nevers, Thierry Brac de la Perrière, le tribunal a estimé que l’infraction de non-dénonciation était bien constituée mais qu’il y avait prescription.

Faire défiler vers le haut