Prix des taxis : Lyon, ville la plus chère de France

Le site britannique Carspring, spécialisé dans la location de voitures d'occasion, s'est récemment penché sur le coût des taxis aux quatre coins du monde. Résultat : Lyon est la ville où les taxis sont les plus chers de France.

Pour réaliser son palmarès, l'entreprise a sélectionné et passé au crible 80 grandes villes, selon plusieurs critères, parmi lesquels : le prix de départ, le coût par kilomètre et le prix d'une course pour un trajet de 3km.

C'est Le Caire, en tête du classement, qui remporte la palme du taxi le moins onéreux : à 0,09 centime d'euros le kilomètre, une course de 3km vous coûtera moins cher qu'un pain au chocolat. À l'inverse, en Suisse, les prix s'envolent. Pour la même distance parcourue, il faudra débourser la modique somme de 15,57€ à Genève et 22,43€ à Zurich. Si les résultats sont moins élevés à Lyon, les chiffres ne sont pas pour autant bon marché.

Un tarif kilométrique élevé

À 1,75 euro le kilomètre parcouru, la Ville lumière se classe au 42e rang et arrive devant Paris (0,97), Nice (1,24), Bordeaux (1,42), Toulouse (1,52) et Marseille (1,60). Pour une course de 3km, il faudra donc compter presque 7 euros (6,86). Incroyable, mais vrai, c'est à Paris que le rapport kilométrique est le plus avantageux en France, avec un prix au kilomètre de 0,97 centime d'euros.

À défaut d'avoir des taxis bon marché, la capitale des Gaules peut toutefois se vanter d'un point de vue écologique. En choisissant majoritairement d'être au volant de la Toyota Prius (véhicule hybride), nos chauffeurs font une fleur à l'environnement. La capitale, quant à elle, privilégie encore en grande majorité les Mercedes.

Des résultats à nuancer

Si le prix au kilomètre parcouru peut en échauder plus d'un, les chiffres sont plus raisonnables concernant le coût de l'attente. Une heure d'attente à Lyon ne vous coûtera "seulement" 8,76€ contre 23,37€ à Paris. De même, le prix affiché au départ de la course est en moyenne de 1,46, une somme relativement raisonnable au vu des tarifs pratiqués à Tokyo (2,59) à Zurich (4,61).

Tous les chiffres de l'étude ici.

à lire également
Parking souterrain
Lyon Parc Auto peut se vanter d’avoir passé une bonne année : sa santé financière est stable, ses projets de construction de parkings avancent progressivement, et son service de voitures en libre-service a séduit 2 816 conducteurs en 2017. Louis Pelaez, le PDG de Lyon Parc Auto, se fait un plaisir de l’annonce : “LPA a une […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut