Privatisation de l'aéroport : Macron reçoit la CCI de Lyon

Ce mercredi, la Chambre du commerce et de l'industrie de Lyon sera reçue par Emmanuel Macron à Bercy. Le programme est d'adopter le cahier des charges et de lancer les appels d'offres pour les 60 % des parts de l'aéroport détenues par l'Etat.

Au début du mois de février, le ministre de l'économie avait envoyé aux collectivités locales - détentrices de 40 % des parts l'aéroport de Lyon- un projet de cahier des charges pour la cession de ses parts. Maintenant que tous les acteurs ont été consulté et ont pu donner leurs visions sur l'avenir de la troisième plate-forme aéroportuaire de France, les choses pourraient s’accélérer. Mercredi, le but de la réunion est d'adopter un cahier des charges définitif et de lancer un appel d'offre sous le contrôle de la Commission des participations et transferts de l'Etat. Reste à savoir si l'Etat retiendra plutôt les arguments de la Région Auvergne Rhône Alpes, en faveur d'une reprise des parts par les aéroports de Genève, ou ceux de la Métropole de Lyon portés par Gérard Collomb, plutôt contre une reprise par le groupe suisse.

Faire défiler vers le haut