Delphine Batho
D. Batho © L. Bonaventure/AFP

Présidentielle 2022 : À Lyon, la candidate Delphine Batho réunit ses soutiens pour la primaire écologiste

Le week-end des 10 et 11 juillet, Lyon accueillait le congrès de Génération écologie. Si plusieurs élus écologistes locaux étaient présents, c'est la candidate à la primaire écologiste Delphine Batho qui en était l'invitée principale.

La convention nationale de Génération écologie, parti politique écologiste présidé par Delphine Batho, députée et ancienne ministre de l'écologie, s'est tenue le week-end du 10 et 11 juillet à Lyon. Il a réuni des élus écologistes de la France entière autour de discussions le samedi, alors que le dimanche était réservé à une prise de parole de Delphine Batho, candidate à la primaire écologiste pour la présidentielle de 2022.

Écologie et démocratie

Parmi les élus les plus connus présents lors de cette convention, on retrouve Grégory Doucet, maire EELV de Lyon, Fabienne Grébert, ex-candidate EELV aux régionales d'Auvergne-Rhône-Alpes ou Cédric Villani, député.

Deux discussions étaient organisées le samedi après-midi. L'une s'intitulait "Extrême-urgence écologique : quelles conséquences et réponses politiques ?", lors de laquelle Grégory Doucet s'est exprimé. La deuxième portait sur des enjeux démocratiques : "Le big bang démocratique pour réussir la transformation écologique". Deux membres de la Convention citoyenne y étaient présents.

Le lendemain, elle a pris la parole entourée de ses soutiens. "Je suis candidate pour gagner et pour permettre aux écologistes de gouverner la France", commence-t-elle. Fin du système présidentiel, féminisme, décroissance, climat... elle a fait le tour d'horizon des thèmes qu'elle souhaite défendre lors de la primaire et de la présidentielle.

Une candidature validée

Lundi 12 juillet au matin, EELV a présenté à la presse les quatre candidats qui participeront à la primaire écologiste. En plus de Delphine Batho, on y trouvera l'eurodéputé Yannick Jadot, le maire de Grenoble Eric Piolle et l'ancienne numéro 2 d'EELV Sandrine Rousseau. Parmi les soutiens de Delphine Batho, on retrouve le député du Rhône et porte-parole de Génération écologie, Hubert Julien-Ferrière.

"Avec Delphine Batho, nous avons travaillé ensemble à l'Assemblée depuis plus d'un an, pour s'opposer aux néonicotinoïdes, sur la loi climat... Je vois en elle une femme d'expérience, une ancienne ministre avec une culture de gouvernement", explique le député, qui a rejoint Génération écologie après avoir été élu sous l'étiquette LREM. Il souhaite que l'écologie soit mise au cœur des politiques publiques, tout comme les enjeux démocratiques. "Je partage l'envie de Delphine Batho de big-bang démocratique, la fin du présidentialisme, sortir de la démocratie verticale qui augmente la défiance des citoyens pour le vote", ajoute-t-il.

Pas question pour lui de faire de la primaire une guerre entre candidats. "Il y a un consensus autour d'une primaire du fair-play, pour donner une bonne image de l'écologie. Il y a un socle commun qui est de mettre l'écologie au cœur des politiques publiques. Cette primaire est ouverte à tous les citoyens, on va surtout faire campagne pour qu'elle soit une primaire populaire", conclut le député. La primaire des écologistes se déroulera en deux temps, avec le premier tour du 16 au 19 septembre et le second du 25 au 28 septembre.

Lire aussi : Anne Hidalgo à Villeurbanne lundi : Cédric Van Styvendael, le maire, se confie à Lyon Capitale sur la situation du PS

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut