(Photo by Philippe HUGUEN / AFP)

Près de Lyon : une fusée de feu d’artifice provoque l’incendie de deux véhicules

Un tir d’une fusée de feu d’artifice a enflammé une voiture à Rillieux-la-Pape dans la soirée de ce samedi. Les flammes ont pu atteindre un second véhicule.

Une ou plusieurs personnes ont tiré dans la soirée de samedi, un peu avant le début du couvre-feu, à 20h, une fusée de feu d’artifice à Rillieux-la-Pape. Le projectile a atteint une voiture stationnée dans un parking, avenue du Général-Leclerc. Selon Le Progrès, l’incendie s’est propagé à un deuxième véhicule, un troisième a été sauvé in extremis par son propriétaire.

Les pompiers sont parvenus à venir à bout des flammes vers 21h. L’enquête a été confiée au commissariat de Rillieux-la-Pape.

5 commentaires
  1. Matthieu - mar 12 Jan 21 à 4 h 50

    Il faut "déghettoïser" la ville nouvelle

    Qu'un quartier majeur d'une grosse commune lyonnaise soit constitué de 100% de logements sociaux n'est plus possible.

    A contrario que certaines communes lyonnaises soient très en deçà des seuils légaux de constructions sociales est totalement anormale.

    A quand un rééquilibrage ?

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Chewbacca - mar 12 Jan 21 à 12 h 46

      Très peu pour moi votre rééquilibrage ! Ou alors on sélectionne drastiquement et on ne prend que ceux qui veulent vraiment s'en sortir.
      Je subis dans mon immeuble neuf du 7eme cette loi qui impose 20-25% de sociaux (merci Duflot #EELV).
      Les communs sont dans un état pas possible après seulement trois mois d'occupation...
      Vitesse excessive dans les parking et au abord de la résidence,
      non-éducation permanente, et dès que vous faites une remarque poliment, la seule réponse c'est : "t'es de la Police ?" Notez le tutoiement, de rigueur.
      Donc, non, j'en ai marre de voir imposer des choses de la sorte.
      Au passage, je me demande où vivent ceux qui ont créé et/ou voté pour cette loi ??

      Signaler un commentaire inapproprié
      1. Abolition_de_la_monnaie - mar 12 Jan 21 à 13 h 06

        Et vous répondez quoi après le "t'es de la Police" ?
        (tutoiement effectivement qui n'est pas de rigueur mais pourtant utilisé par une partie de la police qui devrait montrer l'exemple en réel rempart).
        Est-ce que vous stoppez là parce que vous avez logiquement peur que ça s'envenime ?
        Perso, déjà eu à gérer ça, et le mieux est de rester serein en répondant. "Non, je ne suis pas de la police, mais vous êtes comme moi, vous n'aimez pas l'idée que quelqu'un de votre famille soit renversé par une voiture, non ? Idem pour la propreté : la porcherie ce n'est pas un lieu pour les humains, donc en faisant chacun sa part, ce qui n'est vraiment pas grand chose, et bien le monde est plus cool non ?"

        Signaler un commentaire inapproprié
        1. Chewbacca - mar 12 Jan 21 à 13 h 44

          Au début je répondais un peu comme vous, et ça ne servait souvent pas à grand-chose ...
          Les gens ne supportent pas d'être mis devant leur contradiction, inaptitude, faiblesse, etc.. . A vous de trouver un mot...
          Même mon physique de deuxième ligne de rugby ne les impressionnait pas non plus.

          Dernièrement, à "t'es de la police ," j'ai dit "oui" et là, plus un mot....

          Signaler un commentaire inapproprié
          1. Abolition_de_la_monnaie - mar 12 Jan 21 à 14 h 07

            Gérer les problèmes par "la peur" c'est l'éducation utilisée par les dictatures. ça marche à court terme, mais vous savez que les hargneux cherchent souvent à se venger... Et au final, ça continue.

            Alors qu'en allant non pas dire "tu as une faiblesse" en faisant une remarque perso sur un comportement "nocif", mais en présentant les actes nocifs comme "des actes que personne ne veut subir", c'est moins frontal pour les egos démesurés.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut