faits divers arrestation police

Près de Lyon : un ex-gendarme, figure du milieu complotiste, interpellé dans la Loire

Recherché depuis neuf mois, à la suite d’appels à la désobéissance de militaire, cet ex-gendarme, évoluant dans des milieux complotistes, a été arrêté vendredi dans la Loire, à Sorbier, à environ soixante kilomètres de Lyon. 

Il leur aura fallu neuf mois, mais, vendredi 13 août au petit matin, la section de recherches de Clermont-Ferrand et les gendarmes de la Loire ont finalement interpellé Christian Maillaud. Cet ancien gendarme et parachutiste était recherché dans le cadre d’une enquête pour appel à l'insurrection et à la désobéissance, notamment envers des militaires. 

Arrêté sur la commune de Sorbier (Loire), à une soixantaine de kilomètres au sud de Lyon, il a été placé en garde à vue, rapporte l’AFP, confirmant une information de BFMTV. Présenté comme "un des derniers leaders complotistes recherchés par la justice de la mouvance du Conseil national de transition de la France, présidé par Eric-Régis Fiorile", autre figure du mouvement, Christian Maillaud est accusé d’avoir participé à un appel à un soulèvement contre le gouvernement.

Des pressions sur des élus et militaires

Dénonçant des "imposteurs et traîtres à la nation" et des "réseaux pédo-criminels et sataniques", il lui est notamment reproché d’avoir adressé des courriers invitant élus, militaires ou magistrats à rejoindre le "Conseil national de transition" (CNT) basé dans l’Allier, sous peine "de passer devant un tribunal militaro-populaire", s’est vu préciser l’AFP de source judiciaire.

Également surnommé "Stan" ou le "Zorro blanc" par ses suiveurs sur internet, Christian Maillaud est présenté comme un adepte des théories de la mouvance complotiste QAnon, née aux États-Unis et qui se popularise désormais en France. Il s’agit du 4e responsable du Conseil national de transition, suspecté de complotisme, à être interpellé.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut