Illustration drogue cocaïne et cannabis
Illustration drogue © Tim Douet

Près de Lyon, un ado interpellé pour avoir tourné un clip de rap avec armes à feu et cannabis

L'apprenti rappeur du clip tourné en mai à Villeurbanne avec armes à feu et pochons de cannabis a été interpellé ce jeudi 10 septembre à Villeurbanne, près de Lyon.

En mai dernier, le tournage d'un clip de rap à Villeurbanne, dans le quartier du Tonkin, avait fait polémique. Sur la vidéo, des adolescents y exhibaient des armes à feu et le principal protagoniste, survêtement turquoise et sacoche en bandoulière, donnait à voir son quotidien de petit dealer. Le clip, poétiquement baptisé "Matrixé comme démon - Tonkin #1 vénère" et loin d'être le tube de l'année, ressemble davantage à une vidéo commerciale vantant le trafic de stupéfiant des dealers en question, pochons personnalisés à l'appui avec l'adresse du point de deal.

L'apprenti rappeur, un adolescent de 17 ans, a été interpellé ce jeudi 10 septembre tôt le matin, rue Jacques Brel à Villeurbanne. Les policiers ont trouvé chez lui 205 euros et 2 grammes de cannabis. Lors de sa garde-à-vue, le jeune homme a affirmé que les armes utilisées dans la vidéo étaient factices : un pistolet à billes et un katana de pacotille. Il a également avoué avoir tourné ce clip pour faire le buzz sur Youtube, et a nié toute implication dans un trafic de stupéfiants.

La volonté, peut-être, d'imiter ces apprentis rappeurs qui avaient tourné en août un clip similaire à Grenoble . La vidéo avait également fait polémique, montrant des hommes armés et cagoulés.

2 commentaires
  1. Signaler un commentaire inapproprié
    Matthieu - 11 septembre 2020

    "Près de Lyon", ça vous déchirerez de titrer : Villeurbanne .... ?

  2. Modéré
    Galapiat - 12 septembre 2020

    Le rapp , la délinquance prétendument artistique,

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut