Près de Lyon : pour survivre une crêperie vend ses repas à l'avance

Dans une situation difficile à cause du confinement, la crêperie Tonnerre de Brest à Villeurbanne propose de "pré-acheter des repas" et venir quand tout sera ouvert.

A cause du confinement, la crêperie Tonnerre de Brest à Villeurbanne est fermée depuis le 14 mars. Ce lieu emblématique se tourne aujourd'hui vers ses fidèles, mais ceux qui sont attachés à tous ces restaurants qui sont menacés par la crise.

"Nous seulement nous buvons la tasse mais nous allons nous noyer. Quand nous ré--ouvrirons en juin nous aurons enregistré. 32 000 euros de manque à gagner", expliquent les gérants Geneviève et Gérard Picot. Pour faire face à ce contexte difficile, ils ont choisi de lancer une opération pour permettre de "pré-acheter des repas", via une plateforme en ligne (voir ici). Ce bon d'achat de 20, 50 ou 100 euros permettra de venir manger dans la crêperie jusqu'au 22 décembre.

Par ailleurs, deux fidèles des lieux ont choisi de lancer une cagnotte en ligne pour réaliser un don (voir ici). Ce petit bout de Bretagne présent à Villeurbanne depuis 30 ans espère bien pouvoir sortir de la tempête pour continuer d'être là après.

1 commentaire
  1. JANUS - 15 avril 2020

    Le confinement choisi en France est un suicide collectif. Ne resetterons que ceux qui ont déjà la sécurité de l'emploi.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut