David Kimelfeld président de la métropole de Lyon © Tim Douet

Pollution à Lyon : un courrier pour la circulation différenciée dès mardi

Alors que les seuils légaux ne sont pas encore atteints, le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, vient d'adresser un courrier électronique au ministre de l'Ecologie François de Rugy. Il lui demande la mise en place de la circulation différenciée dès mardi 25 juin.

À Lyon, le préfet d'Auvergne-Rhône-Alpes peut déclencher des seuils d'alerte en fonction du nombre de jours où la pollution dépasse certains seuils. Ce cadre légal reste contraignant et ne permet pas aujourd'hui de réagir rapidement ou d'anticiper. Ainsi, même si les seuils ne sont pas atteints, face à un épisode de pollution à l'ozone, la préfecture a décidé de mettre en place la baisse des limitations de vitesse de 20 km/h sur les routes du département (lire ici).

Du côté de la métropole de Lyon, on s'est activé toute la journée pour que des mesures contraignantes soient mises, tout en gardant à l'esprit que la présence du cadre légal. En effet, des industriels pourraient déposer un recours, mais la métropole veut faire le pari que ceux qui s'y tenteraient devraient faire face à une polémique qui nuirait à leur image.

Ce lundi soir, David Kimelfeld a ainsi adressé un courrier au ministre de l'Écologie, François de Rugy, lui demandant de faire le nécessaire pour que le niveau 2 de l'alerte pollution soit déclenché. Ce dernier permet la mise en place de la circulation différenciée basée sur le niveau des vignettes Crit'Air.

"Il est de ma responsabilité d’assurer aux habitants de la métropole de Lyon la meilleure qualité de l’air possible, il en va de leur santé. Aussi, je souhaite que la Métropole, en concertation avec la Préfecture, mène une politique pro-active sur son territoire et fasse tout ce qui est en son pouvoir pour que les mesures soient mises en œuvre rapidement" précise David Kimelfeld dans un communiqué. Du côté de la métropole, comme de la préfecture, on attend désormais la réponse de Paris.

à lire également
18 interpellations, 9 policiers légèrement blessés et 3 vitrines de magasins dégradées : le bilan de cette nuit de célébration de la victoire de l'Algérie en CAN reste relativement bon selon la préfecture, compte tenu de l'importante affluence dans les rues de Lyon.
7 commentaires
  1. renaud pierre - 24 juin 2019

    Ce qui siginfie que les énormes SUV et autres Picku-up très très "réchauffants" pourront continuer à circuler car neufs et équipés de vignettes crit'air 1 et 2. La mesure la plus efficace, pédagogique et socialement juste reste la circulation "alternée" (1 véhicules sur 2 peut circuler). Et déclenchement immédiat du ticket unique tcl pollution (à défaut d'avoir la gratuité ).

    1. Abolition_de_la_monnaie - 24 juin 2019

      Pas sûr que socialement la circulation alternée soit juste, car lorsqu'on a les moyens d'avoir plusieurs voitures... 🙂
      Mieux vaut l'arrêt total de l'usage des voitures lorsqu'on dépasse les seuils de l'OMS. Pas bon pour le commerce mais bon pour le reste.

  2. vieux caladois - 24 juin 2019

    anomalie dans la gestion des critair : une fois qu'on l'a c'est permanent ? il n'y a aucun contrôle de suivi ? donc ça ne veut rien dire ? et dans 10 ans on aura toujours la même ?
    je précise pour les titulaires de la carte handicapée que normalement ils en sont exonérés...sauf que beaucoup de services de police semblent ne pas être au courant ! (expérience personnelle)

  3. Galapiat - 24 juin 2019

    une belle brochette de bulots ces gens qui ne bossent pas ou plus, et veulent interdire à tous de circuler, on atteint le sommet de l’ânerie.Pensez vous sérieusement qu'un pays puisse survivre à des interdits lorsque on sait que ceci représente0.01% au niveau mondial , mais c'est tellement plus facile d'emm...er de citoyen ordinaire , quand toute la clique dirigeante roule en véhicules neufs avec chauffeur payés par le contribuable.

    1. Abolition_de_la_monnaie - 24 juin 2019

      ha les gastéropodes marins... eux au moins ne gâchent pas la vie des autres en allant vite !
      .
      Sinon, votre remarque sert surtout à légitimer le fait de ne rien changer à vos comportements de privilégié (au niveau mondial, vous faites partie des méga privilégiés), et les "élites" que vous dénoncez ont besoin de votre présent comportement pour légitimer à leur tour leurs privilèges.
      Car... que deviendraient ces derniers s'ils étaient réellement les seuls à en user ?
      ça changerait fortement leur image !

    2. AtmoS - 25 juin 2019

      Il s agit de repondre a un probleme local . Non pas mondial . Et plus particulierement les difficultés respiratoires des personnes fragiles , vos enfants sont concernés, si il vous faut un argument qui vous touche .

  4. Galapiat - 25 juin 2019

    Abo ::tiens un bulot avec 1/2 neurone.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut