Pollution vu depuis la tour oxygène © Tim Douet

Pollution à Lyon : le premier seuil d'alerte est déclenché

Face à une concentration élevée de particules fines (PM 10) dans l'air, le seuil de vigilance jaune a été déclenché dans le département du Rhône et le bassin Nord Isère.

Le premier seuil de vigilance pollution vient d'être activé dans le Rhône face à la concentration dans l'air de particules fines en suspension (PM10). La vigilance jaune est activée pour un épisode où les seuils sont dépassés pendant une journée ou plus. Selon Atmo Auvergne Rhône-Alpes, l'épisode de pollution pourrait se poursuivre jusqu'à mardi. Actuellement, l'organisme régional chargé de recueillir des données sur la qualité de l'air considère l'air de l'agglomération comme "médiocre". Ce dimanche, les fines pluies prévues par Météo France " ne seront pas suffisantes pour éviter un dépassement du seuil d'information sur le bassin lyonnais Nord Isère provoquant l'activation du niveau de vigilance jaune sur ce bassin d'air", indique Atmo. Dans les jours qui viennent, l'amélioration est attendue par l'arrivée de vents du Nord, qui pourraient disperser les masses d'air et faire baisser les concentrations de particules. En cas de vigilance pollution, il est conseillé de limiter les activités physiques, en particulier pour les personnes fragiles, ainsi que de limiter les émissions en choisissant un mode de déplacement sans émission ou en baissant la température des logements.

Vigilance pollution activée dans le Rhône
5 commentaires
  1. Gérard Dutal - 20 janvier 2019

    c'est constamment et on ne fait rien, si ce n'est des petites mesurettes .On va créer une Zone à Faible Emission (ZFE) avec une autoroute au dessus en plein de coeur de ville .On se moque des habitants et tant pis s'ils crèvent, il faut laisser passer les voitures et camions de toute l'Europe en centre ville , car on n'est pas capable de faire un vrai contournement !!!!

  2. Galapiat - 20 janvier 2019

    bonne analyse mais hors de question de construire un COL passant loin à l'Ouest, zone de résidence des barons Lyonnais. Plus un PL ne devrait approcher Lyon à moins de 40km sauf livraison alors que c'est une queue ininterrompue au tunnel de Fourvière dans les 2 sens.Le plus beau arrive avec le déclassement A6/A7.

  3. Abolition_de_la_monnaie - 20 janvier 2019

    Ce n'est pas en construisant encore plus de routes qu'on se débarrassera du problème, mais en imposant les camions sur les rails (ferroutage).
    Et si les gens habitent loin de leur travail, c'est juste une magouille financière liée à l'organisation des cités voulue par les politiciens actuels.
    .
    Il est donc inutile de polluer plus pour résoudre les problèmes de pollution.

  4. Galapiat - 20 janvier 2019

    Le ferroutage était La solution.. Nos décideurs ont choisis d'utiliser les couloirs où aurait du normalement être implanté les lignes gros gabarits en Vallée du Rhône pour y construire le TGV, C'est bien normal c'est ce qui leur permet de se rendre plus vite à Paris , Bruxelles. gratuitement, bien sur, et dont 70% des billets sont payés par les sociétés. Difficile maintenant de trouver un tracé disponible en vallée; emprise Autoroute A7,/ Rn86/ Rn7/, TGV, SNCF rive droite qui va voir passer les convois de fret,quand l'évitement lyonnais sera réalisé/ SNCF rive gauche, un bilan inexplicable, faire remonter de l'acier de Fos sur mer à Dunkerque , des oranges espagnoles en Allemagne etc uniquement par la route sans en payer le cout véritable, laissant la charge de l'entretien des routes au contribuable suite à la décision inadmissible du gouvernement face aux bonnets rouges. Reste le fluvial mais là encore Voynet , écolo a mis son véto au travaux du canal Rhône Rhin dont les terrains étaient pourtant déjà achetés . C'est le triste résultat lorsque les décideurs ne sont pas des techniciens mais des financiers qui réfléchissent à la petite semaine fonction de leur attaches politiques.

  5. Galapiat - 20 janvier 2019

    si les gens habitent loin de leur boulot, c'est qu'ils veulent retrouver la quiétude perdue dans les grands ensembles, s'ils s'éloignent de plus en plus c'est le prix du foncier, le prix des loyers en ville Lyon est la 2eme ville la plus chère de France

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut