© TD

Pollution à Lyon : Kimelfeld veut la circulation différenciée avec un "si"

Lyon est toujours placé en vigilance pollution orange et certains s'étonnaient du silence du maire Gérard Collomb ou du président de la métropole, David Kimelfeld. Ce dernier prend enfin la parole pour demander des mesures au préfet, avec néanmoins un "si".

Alors que la circulation différenciée va être mise en place à Paris, face à la pollution, aucune mesure de ce type n'a été annoncée à Lyon. La ville, comme la métropole ne s'étaient pas manifestées sur le sujet. Du côté de la préfecture du Rhône, on assurait mardi :  “n'avoir eu aucune demande, le seuil d'alerte n'étant que de niveau 1” (lire ici).

Mardi soir, le président de la métropole, David Kimelfeld, est sorti de son silence, publiant un message sur Twitter : "La métropole est de nouveau plongée, depuis 2 jours, en niveau de pollution orange. Si l'épisode se poursuit demain, je demande au préfet du Rhône de prendre toutes les mesures pour protéger les habitants et de déclencher la circulation différenciée".

"Trop tard", "Enfin !", "Pourquoi attendre plusieurs jours ?" "le temps de réaction est beaucoup trop long. Cela fait une semaine que l'agglomération suffoque" : les réactions n'ont pas manqué sur les réseaux sociaux après ce message, tout comme les interrogations sur la présence de ce "si" qui conditionnait la demande. Ce mercredi, Lyon est toujours placé en alerte pollution.

à lire également
Le retour de la circulation différenciée à Lyon semble inéluctable. Après les pics de pollution à l'ozone cet été, place à ceux aux particules fines. Si vous n'avez pas encore de vignette Crit'Air, il est peut-être temps de la commander. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut