Image d’illustration école (Photo by MARTIN BUREAU / AFP)

Plus de 600 enfants ukrainiens sont scolarisés dans les établissements de l’académie de Lyon

52 jours après le début de la guerre en Ukraine, l’accueil des réfugiés ukrainiens ayant fui le conflit en cours dans leur pays se poursuit en France. 25 881 personnes sont actuellement hébergées en France et près de 11 000 enfants y sont désormais scolarisés. Ils sont plus de 600 dans l’académie de Lyon. 

Depuis le début de la guerre en Ukraine il y a 52 jours, le ministère de l’Intérieur estime qu’au moins 45 000 réfugiés sont passés par la France, certains en transit, d’autres pour y trouver refuge temporairement. À ce stade, près de 40 000 autorisations provisoires de séjour ont donc été accordées par les autorités, mais pour l’heure seulement 25 881 exilés seraient hébergés dans l'Hexagone.

Dans le Rhône, au 14 avril, la préfecture du Rhône précisait avoir délivré 1 231 autorisations provisoires de séjours pour une durée de six mois. De nombreux enfants se trouvant parmi les réfugiés en provenance d’Ukraine, le ministère de l’Éducation et les académies s’attellent donc à leur trouver des places dans les établissements scolaires. 

Forte progression en 15 jours

Selon les chiffres arrêtés au 14 avril, ils étaient 627 a être scolarisés dans l’académie de Lyon (Ain, Rhône, Loire), principalement dans des écoles maternelles ou élémentaires de l’académie de Lyon. Quinze jours plus tôt, ils n’étaient que 368 à être accueillis dans les classes du premier ou second degré. Une progression importante et rapide que le ministère de l’Éducation assurait toutefois être en mesure de suivre au début du mois, en expliquant "avoir encore de la capacité d’accueil" pour répondre à l’arrivée de ces jeunes réfugiés.

Actuellement, l’académie de Lyon est l’une de celles qui accueillent le plus d’enfants ukrainiens, derrière Nice (1 059), Versailles (1 046) et Grenoble (785). 

(Source : Ministère de l'éducation - chiffres arrêtés au 14 avril.)

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut