piscine
© Lou Vandelle

Piscine du Rhône : ivre, il menace un vigile avec un couteau

Le pire a bien failli se produire à l'entrée de la piscine du Rhône ce lundi 5 août en fin d'après-midi. Un jeune homme de 21 ans, en état d'ivresse avancé, a bien failli s'en prendre avec un couteau à l'agent de sécurité qui l'avait refoulé à l'entrée de la piscine. Rapidement maîtrisé, il a été placé en garde à vue. Mais ces menaces à l'arme blanche ravivent le spectre d'incivilités qui virent au drame.

L'individu s'est d'abord présenté seul à l'entrée de la piscine du Rhône, ce lundi autour de 17h. Arrivé "fortement éméché" face à l'équipe chargée du filtrage, selon les informations du délégué CGT Sports à la Ville de Lyon, Stéphane Haour, il s'est vu refuser l'entrée par l'un des trois vigiles en poste. "Il sentait l'alcool à des kilomètres, et l'agent - en fouillant son sac comme de rigueur - a même retrouvé sur lui ce qui ressemblait à une bouteille de Coca mais était en réalité du whisky-soda... Il n'a pas apprécié qu'il fasse son travail en lui disant de revenir une autre fois", explique le délégué syndical.

Revenu une demie-heure plus tard avec un ami de 19 ans, le jeune homme ne portait plus seulement sa bouteille d'alcool en plastique sur lui, mais un couteau caché dans une poche de son pantalon. Tâchant de forcer l'entrée auprès du même vigile, il l'a copieusement insulté et menacé de mort, verbalement dans un premier temps. Puis physiquement ensuite, allant jusqu'à le menacer en pointant vers lui ledit couteau.

Tentative d'agression à l'arme blanche : la première de l'été à la piscine du Rhône

Selon nos informations, l'autre individu aurait été interpellé aussi avant d'être relâché, suite à la tentative d'agression à l'arme blanche de son ami. Cette tentative constitue en tout cas une première cet été, après près de 100 incidents déjà rapportés, selon la CGT. "Ce n'était que de la fanfaronnade, une vaine tentative d'intimidation, mais cela aurait pu prendre des proportions bien plus graves, réagit Stéphane Haour. Pour autant, cette tentative d'agression montre bien que les agents de sécurité nous sont indispensables et qu'ils font bien leur travail, puisque l'individu a été filtré avant même qu'il ne puisse entrer".

Mise en place après l'agression d'un maître-nageur en 2001, l'équipe de sécurité de la piscine du Rhône vient de voir son effectif augmenter de 2 membres - et se compose désormais de 14 agents au quotidien. Jointe par nos soins, la Ville de Lyon n'a pas souhaité faire de commentaire. L'individu, quant à lui, a été placé en garde à vue et doit être jugé dans la semaine via la procédure de comparution immédiate.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut