Péage urbain : seriez-vous prêts à payer 5 euros pour traverser Lyon ?

Alors que le gouvernement se prépare à mettre en place le cadre légal pour des péages urbains dans les métropoles, les villes de plus de 500 000 habitants pourront demander jusqu'à 5 euros par voiture. Seriez-vous prêts à payer cette somme pour traverser la ville sans emprunter un contournement ? Ce tarif vous parait-il être dissuasif pour décourager le trafic de transit ?

La future Loi d'orientation sur les mobilités (LOM) devrait permettre aux grandes villes de se doter d'un péage urbain, si elles le décident. La métropole de Lyon attendait la mise en place d'un cadre légal comme celui-là. Comme nous l'indiquions hier, le projet serait de mettre en place un péage de transit pour décourager la traversée de la ville et réduire le trafic sur le futur boulevard urbain issu du déclassement de l'A6/A7.

Ainsi, si le projet actuel n'évolue pas, les camions et voitures qui se rendraient à Lyon, n'auraient pas à payer. En parallèle, les véhicules qui traverseraient la ville pourraient verser jusqu'à 5 euros par voiture et 20 euros par camion. Aucune barrière ne serait mise en place, un système de caméras tout autour de la ville scannerait les plaques immatriculations à l'entrée et la sortie et calculerait s'il s'agit de transit ou d'un usage pour se rendre dans Lyon (lire notre article ici). Le gouvernement a volontairement choisi de fixer un tarif maximum pour ces futurs péages. Dès lors, seriez-vous prêts à payer 5 euros pour traverser Lyon, sans emprunter de contournement ? Ce tarif vous parait-il être suffisamment dissuasif pour décourager le trafic de transit ? Répondez à nos deux questions Internet ci-dessous.

Seriez-vous prêts à payer 5 euros pour traverser Lyon ?

Loading ... Loading ...

Ce tarif vous parait-il être suffisamment dissuasif pour décourager le trafic de transit ?

Loading ... Loading ...
à lire également
Douane Opération de Police à Décines © Tim Douet
Un employé de l'Education nationale est suspecté d'avoir volé à plusieurs reprises du matériel vidéo sur le campus de la Doua, près de Lyon. Lors d'une perquisition, les policiers ont découvert un véritable arsenal chez lui, dont une trentaine d'armes à feu.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut