Parking payant, espace vélo limité : les mauvaises surprises d’Ikea Lyon

Alors que le nouvel Ikea de Lyon Grand Parilly ouvre ses portes, se pose la question de son accessibilité. Entre un parking payant sous condition, des infrastructures qui risquent d'être saturées et des places vélos pince-roues anachroniques, le meilleur moyen pour aller chez Ikea risque d'être... le métro D.

Ikea à Saint-Priest, c’est terminé. Un nouveau magasin vient d’ouvrir ses portes à Vénissieux sous le nom d’Ikea Grand Parilly. Ce mardi matin, les infrastructures dédiées aux voitures étaient déjà saturées sur le secteur et la pagaille pourrait bien s’inviter dès samedi autour de l’immense magasin de 22 000 m2.

Les clients qui se rendront chez Ikea en voiture individuelle auront la surprise de découvrir des barrières aux entrées du parking (sans doute levée au début comme c'est le cas mardi). En effet, pour des logiques de flux et éviter que les lieux ne se transforment en parking longue durée, le stationnement sera payant au-delà de 3 heures. Seuls les clients Ikea et Leroy Merlin n’auront rien à régler au-delà s’ils achètent dans l’une de ces grandes surfaces.

Des pince-roues en 2019

Pour ceux qui se rendront à vélo, c’est la douche froide. Alors que la métropole a financé une infrastructure dédiée aux cyclistes et piétons à hauteur de 13 millions d’euros pour venir sur la zone, pour l’instant, Ikea propose seulement des pince-roues. Anachroniques, de moins en moins adaptés à des pneus plus larges, ils qui ne garantissent aucun stationnement sécurisé (seule la roue l'est réellement, le reste peut partir en la démontant).

Les trottinettes sont mieux loties avec des espaces fixes bien plus pertinents. Interrogée sur la question, la directrice du magasin, Catherine Arnoux, a promis des "améliorations prochaines et l’arrivée de points fixes pour les vélos". En attendant que cela soit effectif, dans un délai que l’on ignore, on ne peut que déconseiller de se rendre à Ikea Grand Parilly à vélo, même si l’infrastructure de la métropole permet de passer le périphérique en toute tranquillité.

Dans son dossier de presse Ikea met en avant 1 460 places voitures, sans mentionner les cycles, à une exception près. En effet, la marque suédoise annonce la possibilité de se faire livrer (prochainement) en vélo cargo. Là encore aucune date. Pour le vélo individuel, il faudra donc repasser.

Le réseau TCL gagnant ?

Dès lors, pour éviter les bouchons et la galère avec les pince-roues, le plus simple sera encore d’utiliser le métro D. La station Parilly est juste à côté et la distance simple à couvrir à pied. Pour ramener son étagère Billy, on repassera, bien qu'on risque de croiser quelques ambitieux sur la ligne D ces prochains jours. Néanmoins, pour les petits objets, commander et programmer une livraison ou simplement visiter les lieux, le réseau TCL devrait rester le plus pertinent pendant quelque temps. Un détail ne trompe pas, le réseau des transports en commun lyonnais va installer un stand éphémère dans le magasin pour conquérir de nouveaux clients.

à lire également
Le projet de végétalisation de certaines rues de la presqu'ile de Lyon, dont Edouard Herriot, n'en finit pas d’enchaîner les polémiques. Ces bacs à fleur sur les voies de bus et vélo ont entraîné un nouvel usage inattendu : un gain d'espace pour le stationnement illégal.
9 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 10 septembre 2019

    Ha la magie des chiffres... alors, grand jeu concours : quelle est la surface exacte du magasin Ikéa ?
    Le Progrès annonce : "ce nouveau magasin dispose d'une surface au sol de 40 000 m2 dont 22 000 en surface commerciale. "
    Alors... surface au sol... cad ? Surface sur "la terre" ou surface de sol (en comptant les différents niveaux ?)
    .
    Moi, le chiffre qui me fascine est 13 millions d'euros pour faire les aménagements cyclables...
    Bon sang mais c'est doré à l'or fin ou quoi ?! 😀
    Vivement la transparence totale de la société (de la sphère publique) pour voir ce que coûtent réellement les choses...

    1. Florent Deligia - 10 septembre 2019

      Alors : 40 000 m² au sol, 22 000 surface commerciale, et il faut aussi compter les parkings et annexes.

  2. Paul-Lyon-54 - 10 septembre 2019

    Mail envoyé à IKEA au mois de mai:
    Client chez IKEA depuis des années, plusieurs fois je me suis rendu à votre magasin à vélo et j'ai toujours constaté qu'il n'y avait aucun lieu prévu pour attacher des vélos en sécurité.
    La semaine dernière en sortant du magasin, j'ai vu sur votre panneau concernant le transport cette phrase : « Votre magasin est équipé d'un parking à vélo. un bon moyen pour allier sport et respect de l'environnement. Et pour vos achats volumineux pensez à la livraison ».
    Je dois avouer que j'ai été surpris, ce que vous appelez « parking à vélo » et juste un dispositif range vélo de type râtelier au sol, dispositif absolument pas sécurisé pour laisser un vélo le temps d'aller faire des courses.
    Ce dispositif est seulement prévu pour ranger des vélos dans un local fermant à clef car il ne permet pas d'attacher son vélo par le cadre mais uniquement par la roue, le risque étant de ne retrouver que la roue et pas le vélo. Je dois préciser que venir à vélo ne m'empêche pas d'acheter canapés, literie et tous ce que l'on trouve dans votre magasin.
    Aujourd'hui seuls des arceaux d'une dimension de 80 cm par 80 cm scellés au sol permettent d'attacher les vélos en sécurité. Je suis sûr que vous serez sensibilisé à cette information. Aujourd'hui un commerce doit penser au vélo et faire le minimum d'investissement pour que les cyclistes de plus en plus nombreux n'aient pas de crainte à laisser leur vélo le temps d'aller faire des courses.
    J'espère que pour votre nouveau magasin en construction vous avez prévu un véritable parking à vélos.

  3. raccoon - 11 septembre 2019

    "Moi, le chiffre qui me fascine est 13 millions d'euros pour faire les aménagements cyclables..."

    cela doit correspondre a la construction du passage sous le péripherique avec la voie verte, passerelle etc.. c'est pas très long en distance mais sa améliore grandement la situation désastreuse d'origine (les année 70 et ces ravages....)

    1. Abolition_de_la_monnaie - 11 septembre 2019

      Ils ont fait un tunnel spécial ou juste aménagé le bord de la route ?

      1. Bernard Girard - 11 septembre 2019

        Pas de modification lourde sous le boulevard Laurent Bonnevay même, où la piste passe dans l'ouverture pré-existante.
        Mais au sud du boulevard, la bretelle cyclable est sur un remblai franchissant une voie automobile 8ème arrt -> Ikea,
        et sur une passerelle nouvelle passant au dessus d'une bretelle routière Bonnevay -> Saint-Priest.
        https://www.google.fr/maps/@45.7204413,4.8849955,3a,75y,241.71h,95.16t/data=!3m6!1e1!3m4!1se4FtR_R9shKfadd2UEIjag!2e0!7i16384!8i8192

  4. raslebol69 - 11 septembre 2019

    Payant au delà de 3h pour ceux qui n'ont pas acheté dans le magasin. Comment peut-on trouver à y redire? Ce n'est pas à Ikea à fournir un parking longue durée à ceux qui ensuite souhaitent prendre le métro pour aller faire leurs courses en centre ville.

  5. Mick27 - 13 septembre 2019

    Votre titre est ridicule et manque d’intelligence, parking payant : il est gratuit en ce moment et sera gratuit pendant 3 heures et pour la clientèle d’Ikea Ce qui est logique car le but ce n’est pas qu’il devienne un parking relais des TCL près du métro et du périphérique.
    Quant aux vélos, il s’agit principalement d’un magasin de meuble et donc quel est l’interêt de venir vélo , le but c’est de mettre son étagère, sa table, son canapé sur sa tête.

  6. vieux caladois - 14 septembre 2019

    ce n'est pas une nouveauté ! depuis des années, j'écris bien des années, des moyennes surfaces de la région procèdent ainsi : gratuit 3 heures avec un ticket du magasin, autrement payant ou après 3 heures, ceci pour empêcher les stationnements parasites ; le nouvel hôpital Rhône Nord-Ouest (dépendant de Villefranche) vient de mettre le système en place à Tarare.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut