Le nombre de places de parking pour les vélos va doubler annonce LPA (photo : Florent Deligia)

Parking payant, espace vélo limité : les mauvaises surprises d’Ikea Lyon

Alors que le nouvel Ikea de Lyon Grand Parilly ouvre ses portes, se pose la question de son accessibilité. Entre un parking payant sous condition, des infrastructures qui risquent d'être saturées et des places vélos pince-roues anachroniques, le meilleur moyen pour aller chez Ikea risque d'être... le métro D.

Ikea à Saint-Priest, c’est terminé. Un nouveau magasin vient d’ouvrir ses portes à Vénissieux sous le nom d’Ikea Grand Parilly. Ce mardi matin, les infrastructures dédiées aux voitures étaient déjà saturées sur le secteur et la pagaille pourrait bien s’inviter dès samedi autour de l’immense magasin de 22 000 m2.

Les clients qui se rendront chez Ikea en voiture individuelle auront la surprise de découvrir des barrières aux entrées du parking (sans doute levée au début comme c'est le cas mardi). En effet, pour des logiques de flux et éviter que les lieux ne se transforment en parking longue durée, le stationnement sera payant au-delà de 3 heures. Seuls les clients Ikea et Leroy Merlin n’auront rien à régler au-delà s’ils achètent dans l’une de ces grandes surfaces.

Des pince-roues en 2019

Pour ceux qui se rendront à vélo, c’est la douche froide. Alors que la métropole a financé une infrastructure dédiée aux cyclistes et piétons à hauteur de 13 millions d’euros pour venir sur la zone, pour l’instant, Ikea propose seulement des pince-roues. Anachroniques, de moins en moins adaptés à des pneus plus larges, ils qui ne garantissent aucun stationnement sécurisé (seule la roue l'est réellement, le reste peut partir en la démontant).

Les trottinettes sont mieux loties avec des espaces fixes bien plus pertinents. Interrogée sur la question, la directrice du magasin, Catherine Arnoux, a promis des "améliorations prochaines et l’arrivée de points fixes pour les vélos". En attendant que cela soit effectif, dans un délai que l’on ignore, on ne peut que déconseiller de se rendre à Ikea Grand Parilly à vélo, même si l’infrastructure de la métropole permet de passer le périphérique en toute tranquillité.

Dans son dossier de presse Ikea met en avant 1 460 places voitures, sans mentionner les cycles, à une exception près. En effet, la marque suédoise annonce la possibilité de se faire livrer (prochainement) en vélo cargo. Là encore aucune date. Pour le vélo individuel, il faudra donc repasser.

Le réseau TCL gagnant ?

Dès lors, pour éviter les bouchons et la galère avec les pince-roues, le plus simple sera encore d’utiliser le métro D. La station Parilly est juste à côté et la distance simple à couvrir à pied. Pour ramener son étagère Billy, on repassera, bien qu'on risque de croiser quelques ambitieux sur la ligne D ces prochains jours. Néanmoins, pour les petits objets, commander et programmer une livraison ou simplement visiter les lieux, le réseau TCL devrait rester le plus pertinent pendant quelque temps. Un détail ne trompe pas, le réseau des transports en commun lyonnais va installer un stand éphémère dans le magasin pour conquérir de nouveaux clients.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut